Samedi 17 Novembre 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Après avoir payé la caution du président IBK : Le Mouvement IBK Kanou promet un million de voix à leur candidat

Le Mouvement IBK Kanou, après avoir payé la caution du président de la République d’un montant de 25 millions de Fcfa, vient de se fixer un autre défi : mobiliser un million de voix pour le président IBK lors de l’élection du 29 juillet prochain.

La révélation a été faite le samedi dernier par les responsables dudit Mouvement, au cours d’une conférence de presse à la Maison de la presse.

Cette conférence de presse était animée par le président du Mouvement IBK Kanou (MIK), Cheick Cherif Haïdara, lequel avait à ses côtés le coordinateur national Ismaïla Coulibaly, le superviseur général Mamadou Togola et le porte-parole du mouvement, Youssouf K. Sacko.

Dans son intervention liminaire, le porte-parole du Mouvement a rappelé les raisons de leur soutien au président de la République sortant. A l’en croire, ce choix s’explique eu égard à l’amour du président sortant pour le pays, son expérience dans l’exercice du pouvoir, mais surtout les réalisations faites durant son premier quinquennat.

“Sous le président IBK de nombreux chantiers ont été réalisés ou sont en cours de réalisation. Le président IBK a alloué une grande partie du budget national (soit environ 115 milliards Fcfa) à la réalisation des infrastructures, 500 milliards de francs Cfa du budget national dédiés aux investissements productifs; l’adoption de la Loi d’orientation et de programmation militaire; l’augmentation de 20% des salaires et la baisse de l’impôt sur le traitement des salaires de 8% depuis fin juillet 2016. Sans oublier l’augmentation des allocations familiales qui passe de 1500 à 3500 Fcfa et 4000 Fcfa par enfant vivant avec handicap, du Smig qui passe de 28 460 à 40 000 Fcfa en 2016 et à 42 800 Fcfa en 2017 (soit un taux d’augmentation de 40%). S’y ajoutent la création de 240 000 emplois formels sur les 200 000 promis dont plus de 4 000 jeunes recrutés dans la Fonction publique ; le recrutement de 12 395 enseignants fonctionnaires et contractuels des collectivités territoriales ; la dotation de chacun des postes de police de 4 véhicules ; la construction de l’échangeur multiple de Ségou ; l’autoroute de Pelegana ; le pont de Markala ; la construction des écoles et salles de classe ; la modernisation du Département de médecine animale avec différentes salles d’amphithéâtres pour les étudiants ; l’électrification des villes de l’intérieur du pays comme Bla et Tominian ; la construction des centres de formation professionnelle (Yorosso, Tominian, Sikasso-ville) ; l’aménagement des espaces agricoles (52 000 ha à l’Office du Niger)… “ fait savoir le conférencier, qui a ajouté que grâce à l’engagement du président IBK en faveur du monde agricole, le Mali occupe désormais la première place dans la production de coton en Afrique de l’ouest.

Faire réélire IBK dès le 1er tour

Même son de cloche chez le Coordinateur national du mouvement, Ismaïla Coulibaly, pour qui le président de la République est un homme de paix et sensible aux préoccupations des Maliens et surtout la couche juvénile.

“IBK a mis le Mali au-dessus de tout. Pour preuve, en 2002, après le premier tour de l’élection présidentielle, on voulait descendre dans la rue pour contester les résultats. C’est lui qui nous a appelés au calme, il nous a fait savoir qu’il ne veut pas aller à Koulouba en marchant sur les dépouilles de ses compatriotes. C’est sous IBK également que les jeunes ont eu autant de responsabilités dans toutes les sphères de l’administration…” a fait savoir le coordinateur national. C’est pourquoi, selon lui, après avoir payé la caution du président IBK pour un montant de 25 millions de Fcfa, ils vont s’atteler désormais à mobiliser un million de voix pour sa réélection dès le premier tour de la présidentielle de juillet prochain.

Selon le coordinateur du Mouvement IBK Kanou, leur mouvement a déjà entamé la mise en place des antennes dans plusieurs localités du pays.

S’agissant du payement de la caution du président, les responsables du Mouvement IBK Kanou ont précisé qu’ils ont pu mobiliser ce montant au terme des différentes cotisations opérées auprès des membres à Bamako et à l’intérieur du pays.

“Certains ont donné 20 000 Fcfa, d’autres 50 000 Fcfa, des membres ont même donné 500 000 Fcfa” a souligné le coordinateur du MIK. Il faut préciser que cette organisation qui compte selon les responsables plus de 300 associations, a pour parrain l’Honorable Mamadou Diarrassouba, député élu à Dioïla et un soutien de longue date du président IBK.

Kassoum THERA

Source: Aujourd'hui-Mali

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Issa N’Diaye à propos de la démocratie au Mali : « Le système électoral malien souffre d'un problème de légitimité »

Blog

 

Cheick Boucadry Traoré : « La gouvernance malienne est en crise.

… Une décentralisation inefficace, coercitive et non démocratique »

« Notre conviction est qu’il faut transformer le Mali au niveau de ses structures politiques et sociales artificiellement édifiées dans l’intérêt d’une classe politique corrompue et capricieuse et une soi-disant communauté internationale qui continue à traumatiser notre pays

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

B comme base

16 Novembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

16 Novembre

 

 

© Dépêches du Mali 2012 - 2018