Samedi 17 Novembre 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Bras de fer administrateurs civils-gouvernement : L’option de la grève illimitée se précise

Les négociations engagées par le gouvernement pour l’arrêt de six jours de grève des comités exécutifs nationaux  du Syndicat national des administrateurs civils et du Syndicat libre des travailleurs du ministère de l’Administration territoriale se sont soldées par un constat d’échec.

Les syndicats poursuivent leur mot d’ordre de grève et projettent une reconduction automatique en cas de non satisfaction.

A l’initiative du gouvernement, la commission de conciliation s’est réunie en urgence dans la salle réunion de réunion du ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation. Il s’agissait, pour la commission de conciliation, de discuter autour de la plateforme revendicative des représentants de l’Etat. Suivant l’ordre du jour annoncé, il a été question de l’octroi d’une grille conforme à celle des magistrats avec comme plafond 1210 au lieu de 1270 comme précédemment convenu et l’indice 460 comme plancher, la levée de la grève en vue de négocier dans le futur les primes et indemnités.

Autre point à susciter le débat, un ultimatum de lever du mot d’ordre à défaut le gouvernement suspend les négociations. Face à cette menace, les syndicats ont dit avoir pris acte et d’user des moyens de  droit pour faire aboutir ses revendications. Par conséquent les Synac et Syltmat demandent aux militants de garder leur sérénité et leur détermination et de poursuivre la grève conformément au préavis du 7 juin.

En cas de non satisfaction jusqu’à dimanche, la reconduction serait automatique. Aucun service minimum n’est à observer, selon Ousmane Christian Diarra et Olivier Traoré.

Bréhima Sogoba 

Source : l’Indicateur du Renouveau

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Issa N’Diaye à propos de la démocratie au Mali : « Le système électoral malien souffre d'un problème de légitimité »

Blog

 

Cheick Boucadry Traoré : « La gouvernance malienne est en crise.

… Une décentralisation inefficace, coercitive et non démocratique »

« Notre conviction est qu’il faut transformer le Mali au niveau de ses structures politiques et sociales artificiellement édifiées dans l’intérêt d’une classe politique corrompue et capricieuse et une soi-disant communauté internationale qui continue à traumatiser notre pays

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

B comme base

16 Novembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

16 Novembre

 

 

© Dépêches du Mali 2012 - 2018