Lundi 24 Septembre 2018
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Manifestation : Les soutiens d’IBK aussi dans la rue ce vendredi

La jeunesse de la Coalition Ensemble pour le Mali a annoncé hier le lundi 4 juin, une marche pacifique le vendredi 8 juin à Bamako. Cette marche partira du Monument de la Colombe blanche à la Bourse du travail.

Elle vise à soutenir le gouvernement  dans le processus électoral en cours.

En conférence de presse hier, la jeunesse de la majorité présidentielle a annoncé une marche pacifique qu’ils organisent le 8 juin prochain  à Bamako. « Nous sortirons pour dire non à une transition politique, à toute tentative de coup d’Etat », a indiqué Abdoul Niang, l’un des organisateurs de la marche. « Nous allons montrer à l’opinion nationale et internationale que nous soutenons  des élections transparentes et crédibles au Mali, que nous soutenons les institutions de la République, et montrer que nous sommes opposés à toute rupture violente », a-t-il ajouté.

« Il y aura pas d’affrontement »

Le même vendredi 8 juin, l’opposition politique sera à nouveau dans la rue après sa marche réprimée du samedi. Pour les jeunes de la majorité, il n’y aura pas d’affrontement avec les adversaires.

« Nous n’avons pas le même itinéraire. Notre marche partira du Nonument de la Colombe blanche pour se terminer à la Bourse du travail.  Les manifestants de l’opposition doivent se regrouper à la Place de la liberté.  Il n’y aura pas de violence, parce que nous ne sommes pas des partisans de la violence », a rassuré Abdoul Niang.

Maliki Diallo

Source : L'Indicateur du Renouveau  5 Juin 2018

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Blog

Dougoukolo Alpha Oumar Ba-Konaré, Psychologue clinicien : « L’identité peule apparaît comme un épouvantail symbolisant la menace djihadiste. Pourtant, cette identité est bien trop hétérogène pour établir un lien aussi simple ».

Les Peuls focalisent actuellement l’attention du fait de l’instrumentalisation de certains d’entre eux par des groupes fondamentalistes tentant de s’implanter localement dans le Sahel.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La lettre CSM

21 Septembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

21 Septembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2018