Lundi 25 Juin 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Mali: la presse dénonce les violences à son égard

Lundi, des journalistes ont organisé une conférence de presse pour dénoncer les violences policières dont certains d’entre eux avaient été victimes samedi dernier 2 juin alors qu’ils couvraient une manifestation de l’opposition.

Et alors qu’ils étaient rassemblés dans la Maison de la presse que les journalistes – près d’une centaine -  ont à nouveau été pris à partie par des jeunes et ont été injuriés. Pour Makan Koné, directeur de publication d’un journal malien, à 2 mois des élections cela devient difficile de couvrir des marches de l’opposition sans y être associés. Il interpelle le gouvernement sur ces incidents.

Il y a des jeunes, actifs sur les réseaux sociaux, qui se disent proches du pouvoir et qui sont venus. Nous on a pris cela comme de la provocation...

L’Union européenne a appelé lundi soir « au respect de la liberté d'expression » après la dispersion d'une manifestation organisée par l'opposition ce week-end qui a fait plusieurs blessés. « Les manifestations doivent se dérouler de manière pacifique, et tous les acteurs, y compris les forces de l'ordre, sont appelés à faire preuve de retenue », a déclaré un porte-parole de l'Union européenne dans un communiqué.

Source : RFI

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Interview de Hamed Diane SEMEGA Haut Commissaire de l'OMVS

Coup d'gueule

Modibo Fofana, journaliste : « Le Mali souffre de cinq maux: l'obscurantisme, l'analphabétisme, l'opportunisme, le népotisme et le "situationnisme" »

Blog

 « Cheick Modibo Diarra et Moussa Mara, deux hommes politiquement maladroits »

« Cheick Modibo Diarra et Moussa Mara, deux combinaisons dangereuses pour le Mali » 

« On ne dirigera pas ce pays par tâtonnements. La scène politique actuelle au Mali, est balayée de toute force d’attraction idéologique ou de visions ou compétences politiques. Et prétentieusement, une alliance s’affiche avec deux hommes politiquement maladroits; Moussa Mara (un bilan et comportement d’incertitude à tout moment, même souvent populiste), et pire, maintenant Cheick Modibo Diarra (qui est tout sauf un bon stratège politique).

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Du foot tout le temps (rediffusion)

22 Juin


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

22 Juin

© Dépêches du Mali 2012 - 2018