Mardi 22 Mai 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Gao: LA RÉUNION PRÉPARATOIRE DE LA MISE EN PLACE DES AUTORITÉS INTÉRIMAIRES SUSPENDUE

Le gouverneur de la Région de Gao, le colonel-major Sidiki Samaké, a présidé, le week-end dernier au gouvernorat de Gao, la réunion préparatoire de la mise en place des autorités intérimaires de trois cercles :

Gao, Ansongo, Bourem et le collège transitoire d’Almoustrat. Cette séance de travail rentre dans le cadre de la mise en œuvre de la feuille de route de l’Accord d’Alger.

Le cercle de Gao compte 37 conseillers dont un président et deux vice-présidents. Les cercles d’Ansongo et de Bourem comptent chacun 33 conseillers dont un président et deux vice- présidents. Quant au collège transitoire d’Almoustrat, il compte 11 conseillers dont 1 président et 2 vice-présidents. La rencontre préparatoire a enregistré la présence du directeur de cabinet du gouverneur de la Région, Cheick Fanta Mady Bouaré, du conseiller aux affaires administratives et juridiques, Alousseini Mahamane, du préfet de Gao, Abdoulaye Coulibaly, du préfet d’Ansongo, Mady Sissoko et du 2é adjoint au préfet de Bourem, Bakary Keita. Les conseillers des cercles d’Ansongo et Bourem étaient aussi présents. Le président du conseil de cercle d’Ansongo, Djibrila Hassimi Maïga, s’est dit favorable à la restauration des autorités intérimaires au niveau des cercles si cela devait conduire à la réconciliation et la paix dans notre pays. Le président de Bourem pense que la rencontre a été organisée à la hâte et nécessite un temps de concertation à tous les niveaux (mouvements armés, Etat et la base) afin de s’entendre sur quelque chose. De son côté, le maire de Tarkint, Baba Ould Chek, a estimé que «nous sommes tous Maliens et par conséquent, devons mettre la patrie au dessus de nos différends».

Pour rester dans l’esprit de l’Accord, le responsable de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA), Rhissa Ag Assayid, a proposé que les présidents des autorités intérimaires au niveau des trois cercles et du collège transitoire soient de la CMA et de la Plate forme. Le préfet de Gao a sollicité un consensus mutuel pour la réunion préparatoire de la mise en place des autorités intérimaires au niveau des trois cercles et du collège transitoire d’Almoustrat.

Quant au gouverneur, il a suspendu la réunion pour deux raisons : l’absence de la Plateforme et la proposition de la CMA.

Abdourhamane TOURÉ

AMAP-Gao

Source : l’Essor

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Présidentielle 2018 : l’Interview de la Semaine

Coup d'gueule

« Au Mali, on sait plus dénoncer la corruption que de la combattre…», dixit Mamadou Ismaïla Konaté, ancien ministre de la Justice

« Au Mali, on sait plus dénoncer la corruption que de la combattre ou de lui résister. Beaucoup vivent de ses fruits ou du bénéfice de ses produits aussi nocifs que mortels que le Sida. Si rien n’est fait par contre, on sera obligé de tout faire pour en guérir sinon en mourir »

Blog

« Cultivez vos propres champs ! », dixit le Pr Clément Dembélé

« Jeunes maliens, Je vous vois un jour tous ensemble dans « le parti du peuple malien » au lieu de vous diviser pour des gens qui n’ont rien donné autre que la désuétude politicienne dans ce pays.

Ne soyez pas porteurs de témoin de cette déception dont vous en êtes victime. Cultivez vos propres champs!!!

Lire la suite

Présidentielle 2018 : La Voix de la Société Civile

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Le futur de Président-Fondateur

21 Mai


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Ramadan: la flambée des prix

22 Mai

© Dépêches du Mali 2012 - 2018