Dimanche 22 Avril 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Présidentielle-2018 : Ce qu’il faut savoir sur la candidature de Cheick Harouna Sankaré

Eclairage sur un marabout, un humanitaire et un élu local qui a décidé de briguer la magistrature suprême du Mali. Loin d’être une surprise pour les observateurs de la scène politique, la candidature à l’élection présidentielle du maire de la Commune rurale d’Ouenkoro est aujourd’hui au centre de tous les débats.

Depuis l’annonce de sa candidature, l’homme aurait déjà reçu des appels téléphoniques de potentiels candidats. Mais au-delà de tout ce qui se dit autour de cette candidature du marabout, il est bon de préciser certaines choses.

En effet, selon nos informations, Cheick Harouna Sankaré est porteur de plusieurs casquettes et draine avec lui deux grands mouvements dont il convient de faire le distinguo. Il s’agit de son Mouvement pour l’union des Maliens (Mum) plus connu dans le domaine humanitaire et les clubs, amis et associations ; l’homme est jugé également très proche du célèbre guide des Ansar Cheick Cherif Ousmane Madani Haïdara.

Mais selon des sources sa candidature a été sollicitée par un autre mouvement appelé “Harouna Sankaré 2018”, composé des proches, amis, collaborateurs et populations bénéficiaires de sa générosité. A les en croire, contrairement à ce que les gens pensent, le Mum, qui est très connu à travers ses actions, n’est pas à la base de sa candidature.

Cette information est confirmée par une autre source très proche de l’homme qui affirme que l’ambassadeur de la paix compte faire du Mum une fondation de bienfaisance dans les jours à venir. Néanmoins il ne nie pas qu’il constitue un soutien de taille à sa candidature.

Le Mum a vu le jour en décembre 2016 à Ouenkoro quand Harouna Sankaré est parvenu à solutionner un problème épineux qui avait divisé les populations de sa Commune. Et dès lors le Mum ne cesse de prendre du galon surtout dans le domaine humanitaire. Il déjà fait beaucoup de dons de vivres et la réalisation d’adduction d’eau potable aux populations vulnérables.

En 2017-2018, Harouna Sankaré a déjà réalisé sept châteaux d’eau potable pour les populations de la Commune VI de Bamako pour plus de 40 millions F CFA.

L’homme n’entend pas aller faire de la figuration en déclarant ce samedi sa candidature. L’homme dit vouloir aller à Koulouba en disant Inch Allah (si Dieu le veut). Il reconnaît qu’il n’est pas universitaire et n’a aucun complexe pour ça. “Nous avons un carnet d’adresses à mettre au service du Mali”, a-t-il dit. Alors bienvenu au club !

Zoumana Coulibaly

Source : L'Indicateur du Renouveau 17 Avr 2018

 

Commentez avec facebook

Comments are now closed for this entry

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Présidentielle 2018 : l’Interview de la Semaine

Coup d'gueule

« Choguel Kokala Maïga est complice dans le massacre de 200 enfants du Mali le 26 mars 1991 », Dixit Aguibou Koné, ancien de l’AEEM et candidat à la présidentielle 2018

« Choguel Maïga ? Un complice passif des massacres qui doit sa liberté au choix de la réconciliation nationale décidée après le 26 mars; car trop de gens étaient mouillés dans le massacre des enfants du Mali : plus de 200 morts en 4 jours, des milliers de blessés.

Lire la suite

Blog

« Si nous disons la vérité en faisant preuve d'humilité et de bon sens, le Mali va se redresser »

La classe politique dirigeante depuis 1960 y compris Moussa Traoré lui même est celle formée par l'USRDA. Que l'ADEMA et ses partis fils aient imposé une culture de parti unique de fait, ne doit étonner personne, pas plus que leur corruption.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

V comme faire le vide

20 Avril


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

20 Avril

© Dépêches du Mali 2012 - 2018