Mardi 22 Janvier 2019

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Présidentielle-2018 : Ce qu’il faut savoir sur la candidature de Cheick Harouna Sankaré

Eclairage sur un marabout, un humanitaire et un élu local qui a décidé de briguer la magistrature suprême du Mali. Loin d’être une surprise pour les observateurs de la scène politique, la candidature à l’élection présidentielle du maire de la Commune rurale d’Ouenkoro est aujourd’hui au centre de tous les débats.

Depuis l’annonce de sa candidature, l’homme aurait déjà reçu des appels téléphoniques de potentiels candidats. Mais au-delà de tout ce qui se dit autour de cette candidature du marabout, il est bon de préciser certaines choses.

En effet, selon nos informations, Cheick Harouna Sankaré est porteur de plusieurs casquettes et draine avec lui deux grands mouvements dont il convient de faire le distinguo. Il s’agit de son Mouvement pour l’union des Maliens (Mum) plus connu dans le domaine humanitaire et les clubs, amis et associations ; l’homme est jugé également très proche du célèbre guide des Ansar Cheick Cherif Ousmane Madani Haïdara.

Mais selon des sources sa candidature a été sollicitée par un autre mouvement appelé “Harouna Sankaré 2018”, composé des proches, amis, collaborateurs et populations bénéficiaires de sa générosité. A les en croire, contrairement à ce que les gens pensent, le Mum, qui est très connu à travers ses actions, n’est pas à la base de sa candidature.

Cette information est confirmée par une autre source très proche de l’homme qui affirme que l’ambassadeur de la paix compte faire du Mum une fondation de bienfaisance dans les jours à venir. Néanmoins il ne nie pas qu’il constitue un soutien de taille à sa candidature.

Le Mum a vu le jour en décembre 2016 à Ouenkoro quand Harouna Sankaré est parvenu à solutionner un problème épineux qui avait divisé les populations de sa Commune. Et dès lors le Mum ne cesse de prendre du galon surtout dans le domaine humanitaire. Il déjà fait beaucoup de dons de vivres et la réalisation d’adduction d’eau potable aux populations vulnérables.

En 2017-2018, Harouna Sankaré a déjà réalisé sept châteaux d’eau potable pour les populations de la Commune VI de Bamako pour plus de 40 millions F CFA.

L’homme n’entend pas aller faire de la figuration en déclarant ce samedi sa candidature. L’homme dit vouloir aller à Koulouba en disant Inch Allah (si Dieu le veut). Il reconnaît qu’il n’est pas universitaire et n’a aucun complexe pour ça. “Nous avons un carnet d’adresses à mettre au service du Mali”, a-t-il dit. Alors bienvenu au club !

Zoumana Coulibaly

Source : L'Indicateur du Renouveau 17 Avr 2018

 

Commentez avec facebook

Comments are now closed for this entry

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

« Prix Oumar Diallo » 3e édition

Presse (écrite/numérique) et radio

Termes de référence du concours – Modalités générales

Lire la suite

Coup d'gueule

Adame Ba Konaré, à propos de l’hécatombe perpétrée sur les Peuls : « La formidable cohésion a pris un grand coup et un tournant tragique »

Dans une publication, Pr Adame Ba Konaré, ancienne première dame et marraine de l’association Tabital Pulaaku internationale, dénonce les crimes perpétrés contre les communautés peules.

Pour moi, il s’agissait d’ancrer les communautés peules encore mieux dans des cadres étatiques soucieux d’harmonie sociale entre l’ensemble de leurs citoyens regroupés dans une communauté de destin.

Lire la suite

Blog

Lettre ouverte de Doumbi Fakoly à IBK : « La malédiction des Morts et des Vivants s’ébranle »

Ibrahima Boubacar Keïta le sais-tu ? La Spiritualité est la gestion du rapport du Monde Invisible au Monde Visible ; car les deux dimensions du temps et de l’espace sont imbriquées l’une dans l’autre ; tout événement dans l’une a des répercussions dans l’autre.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Ils n'ont rien laissé

21 Janvier 


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] RDC: l'UA fait pression

21 Janvier

© Dépêches du Mali 2012 - 2019