Vendredi 17 Août 2018
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Mali : Polémique autour de la date de l’élection présidentielle

« L’élection présidentielle au Mali se tiendra le 29 juillet » déclare le Premier ministre Soumeylou Boubeye Maiga lors d’une réunion.

Joint, le conseiller à la Communication du cabinet du chef de file de l’opposition,Nouhoum Togo, affirme  être surpris de cette annonce. Pour lui, il n’appartient pas à un  chef du gouvernement ou un ministre de se lever et déclarer « l’élection est prévue pour telle date ». Elle doit être examinée et débattue au conseil des ministres. Lequel annoncera par un communiqué. « Ce n’est pas visiblement le cas », regrette M. Togo. D’après lui, les dates de toutes les élections sans exception au Mali ont été fixées par le conseil des ministres. Il dénonce le manque de concertation du premier ministre.  « Soumeylou Boubeye est parti en solo. Il devait nous donner la date avant de communiquer. C’est ça le partenariat », déplore-t-il.  Aussi, pense-t-il, l’ensemble des partenaires doivent être impliqués dans le processus électoral. Par ailleurs, poursuit-il, l’opposition demande des préalables avant l’organisation des élections. Parmi lesquels on peut  retenir entre autre l’audit et le toilettage du fichier électoral, la mise en place d’une seule et unique structure de gestion des élections.

Abdrahamane Sissoko

Source : Le Pays 14 Fév 2018

 

Commentez avec facebook

Comments are now closed for this entry

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Abdoulaye Konaré, malien de l’extérieur, à propos du second tour de la présidentielle au Mali : « Si les maliens acceptent ce résultat fabriqué au nord, nul doute qu’IBK se fera remplacer en 2023 à la tête de l’Etat par son Karim Keita »

Blog

L’irrécusabilité du juge constitutionnel : Vers la naissance d’un Dieu au Mali !

« Le juge, gardien de la règle de droit, pacificateur social, protecteur des droits, régulateur des institutions autant de qualificatifs que l’on puisse accorder à un être humain fort et fragile fait de ténèbres, d’orgueil et d’erreurs

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Enrichissement rapide (rediffusion)

16 Août


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions]: C'est reparti pour une saison de football

16 AOût

© Dépêches du Mali 2012 - 2018