Lundi 15 Octobre 2018
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Mali: le chef de guerre du leader djihadiste Iyad Ag Ghali succombe à ses blessures après une attaque contre Ménaka

Un des chefs de guerre du djihadiste malien Iyad Ag Ghali a succombé à ses blessures après une attaque perpétrée contre le camp des gardes à Ménaka (nord-est), le 28 janvier dernier, selon des sources militaires concordantes.

Il s’agit de Sidaham Ag Tahama, un chef de guerre influent du groupe Nusrat al-Islam wal-Muslimin (Groupe de Soutien à l’Islam et aux Musulmans), la coalition terroriste dirigée par Iyad Ag Ghali qui a revendiqué les dernières attaques contre les forces armées maliennes (FAMas) et des civils au centre et au nord du Mali.

La date exacte du décès du chef de guerre n’a pas été précisée.

Le groupe Nusrat al-Islam wal-Muslimin est une organisation jihadiste née de la fusion de plusieurs groupes opérants dans le Sahel et dirigée par le Touareg malien Iyad Ag Ghali.

Depuis le dernier trimestre 2017, il a étendu son champ d’action au-delà du nord du Mali en multipliant les attaques au centre du Mali et aux frontières de ce pays avec le Niger et avec le Burkina Faso. F

Source : Xinhua

Commentez avec facebook

Comments are now closed for this entry

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Sory  Ibrahim Guindo, journaliste : « En réponse à la lettre circulaire du ministre des Finance, Boubou Cissé, ordonnant une rétention du salaire des magistrats grévistes, le syndicat des magistrats affirment une sombre affaire de 3,5 milliards CFA disparu à l'hôtel des Finances.

C'est maintenant que nos braves magistrats se sont souvenus de cette scabreuse affaire. Au Mali, chacun défend sa sauce. L'Etat vous paye pour lutter contre la corruption et la délinquance financière, vous vous taisez. Maintenant que l'on menace de vous couper les vivres, vous nous balancer ça ».

 

Blog

« Quand le pays sombre dans la politique politicienne, la démocratie se résume aux luttes électoralistes »

Une petite rétrospective sur la lutte des pères de l’Independence, et du vent de démocratie qui souffla sur l’Afrique dans les années 1990, fait constater aisément l’échec cuisant de toute la classe politique actuelle.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

F comme francophone

12 0ctobre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

12 Octobre

© Dépêches du Mali 2012 - 2018