Lundi 15 Octobre 2018
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Alternance 2018 : Tiébilé Dramé rencontre Oumar Mariko et Ras Bath

Le Mercredi dernier, le patron du PARENA, Tiébilé Dramé  annonçait via sa page facebook avoir rencontré le président du parti SADI, honorable Oumar Mariko et le porte-parole du CDR, Ras Bath.

Au cours des rencontres, il a été question de l’alternance politique et la détérioration de la situation sécuritaire. Tiébilé Dramé est le premier initiateur d’une telle démarche. Des médias, il vient de poser des actes sur le terrain dans le cadre de fédérer toutes les forces qui aspirent au changement en vue de faire face, pour la victoire, aux élections présidentielles de 2018.

Dans un premier temps, Mr Dramé a rencontré le président du parti Parena, l’honorable Oumar Mariko. L’entretien a porté sur la situation sécuritaire et l’alternance politique : « Avec Me Amidou Diabaté, 1er Vice-Président et Djiguiba Keïta, Secrétaire Général du PARENA, j’ai rencontré le Dr Oumar Mariko, président du parti SADI entouré de deux de ses camarades. Objet: la détérioration de la situation sécuritaire et la question de l’alternance », a posté Monsieur Dramé sur sa page facebook.

L’honorable Oumar Mariko est l’un des déçus de la gouvernance IBK. Il a claqué la porte de la Convention de la Majorité présidentielle avant de créer un groupe parlementaire avec ADP-MALI. Ce parti aussi est un ex allié au régime.

Depuis sa sortie, Mariko critique, dénonce de manière vigoureuse la mauvaise politique du régime et clame tout haut la nécessité de mettre en place un jalon afin de balayer IBK et ses compagnons en 2018.

La seconde personnalité rencontrée par Tiébilé Dramé, c’est le porte-parole du Collectif pour la Défense de la République, Mohamed Youssouf Bathily alias Ras Bath. Avec le chroniqueur, les échanges ont porté sur l’alternance politique notamment la nécessaire jonction des forces démocratiques.

« J’ai rencontré, en début d’après-midi, le chroniqueur Mohamed Youssouf Bathily dit Ras Bath qui milite activement pour l’alternance politique. Nous avons évoqué les prochaines étapes notamment la nécessaire jonction des forces démocratiques et populaires pour sauver le Mali », écrit Monsieur Dramé.

Ras Bath est une force importante pour la victoire de l’alternance 2018. Pour preuve, il est l’initiateur depuis le temps de la plateforme AN TE A BANA. Il est en train de sillonner le Mali profond et l’extérieur à la rencontre des Maliens afin de les expliquer le choix de l’alternance.

La démarche de fédérer les efforts démontre que Tiébilé ira à la rencontre de tous ceux-là qui sont pour le changement. Parviendra-t-il à convaincre tout le monde ? L’avenir nous en dira plus.

Kèlètigui Danioko

Source: Le Pays

Commentez avec facebook

Comments are now closed for this entry

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Sory  Ibrahim Guindo, journaliste : « En réponse à la lettre circulaire du ministre des Finance, Boubou Cissé, ordonnant une rétention du salaire des magistrats grévistes, le syndicat des magistrats affirment une sombre affaire de 3,5 milliards CFA disparu à l'hôtel des Finances.

C'est maintenant que nos braves magistrats se sont souvenus de cette scabreuse affaire. Au Mali, chacun défend sa sauce. L'Etat vous paye pour lutter contre la corruption et la délinquance financière, vous vous taisez. Maintenant que l'on menace de vous couper les vivres, vous nous balancer ça ».

 

Blog

« Quand le pays sombre dans la politique politicienne, la démocratie se résume aux luttes électoralistes »

Une petite rétrospective sur la lutte des pères de l’Independence, et du vent de démocratie qui souffla sur l’Afrique dans les années 1990, fait constater aisément l’échec cuisant de toute la classe politique actuelle.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

F comme francophone

12 0ctobre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

12 Octobre

© Dépêches du Mali 2012 - 2018