Lundi 15 Octobre 2018
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Sikasso : Le mouvement Mali Kanu bat le rappel de ses troupes

Bains de foule et recensement des préoccupations des localités visitées sont les temps forts d’une tournée de Modibo Koné, président de Mali Kanu, virtuellement candidat à l’élection présidentielle de juillet 2018, dans la troisième région du 26 au 30 janvier.

Le mouvement Mali Kanu conduit par son président d’honneur, Modibo Koné, accompagné d’une forte délégation, a séjourné du 26 au 30 janvier dans la 3e région où il a rencontré les autorités administratives, politiques, coutumières ainsi que les militants du mouvement. Il s’agissait d’échanger avec eux sur les objectifs du mouvement mais aussi remercier la population pour la bonne collaboration quand Modibo Koné était le PDG de la CMDT.

Cette première sortie du président d’honneur du mouvement Mali Kanu dans cette région, loin d’une campagne électorale, a été une véritable prise de contact entre Modibo Koné et les populations de la 3e région.

La première étape a concerné Yanfolila et Bougouni où l’accueil qui lui a été réservé dépasse tout commentaire : “L’arrivée de Modibo Koné ici à Yanfolila a été un grand succès. On a été très réconforté par l’imam du village à la prière de Vendredi. Idem chez le chef du village. Le mouvement se porte à merveille. Il n’y a aucun problème ici. Il y a beaucoup qui ont quitté leurs partis pour venir au mouvement. Les comités sont présents dans toutes les douze communes du cercle”, a souligné Modibo Kané, président de Mali Kanu-Yanfolila.

Avec son cortège, tel celui d’un dimanche de mariage à Bamako, la délégation s’est rendue successivement à Kignan, Zangasso, Yorosso, Molabala, M’pessoba. Dans ces différentes localités, le président d’honneur a été émerveillé par la qualité de l’accueil. Les chasseurs, chanteurs, danseurs, accompagnés des instruments comme le tumpain, le tchachara, le balafon ou encore le n’goni ont tenu le public en haleine.

Saluant cet accueil fraternel à lui réservé par les militants, le président Koné leur fera savoir qu’il a toujours prôné l’amitié, la fraternité et l’amabilité de toutes les personnes qui sont autour de lui quand il était encore PDG de la Compagnie malienne pour le développement du textile. A Malabala, il a procédé à la pose de la première pierre d’un pont dont le coût de construction est estimé à 32 millions de F CFA.

Cette visite de 5 jours du président d’honneur du mouvement Mali Kanu dans la région de Sikasso a été une occasion de s’informer sur les préoccupations de la population.

Ousmane B. Sagara de retour de la région de Sikasso

Source: L'Indicateur du Renouveau

Commentez avec facebook

Comments are now closed for this entry

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Sory  Ibrahim Guindo, journaliste : « En réponse à la lettre circulaire du ministre des Finance, Boubou Cissé, ordonnant une rétention du salaire des magistrats grévistes, le syndicat des magistrats affirment une sombre affaire de 3,5 milliards CFA disparu à l'hôtel des Finances.

C'est maintenant que nos braves magistrats se sont souvenus de cette scabreuse affaire. Au Mali, chacun défend sa sauce. L'Etat vous paye pour lutter contre la corruption et la délinquance financière, vous vous taisez. Maintenant que l'on menace de vous couper les vivres, vous nous balancer ça ».

 

Blog

« Quand le pays sombre dans la politique politicienne, la démocratie se résume aux luttes électoralistes »

Une petite rétrospective sur la lutte des pères de l’Independence, et du vent de démocratie qui souffla sur l’Afrique dans les années 1990, fait constater aisément l’échec cuisant de toute la classe politique actuelle.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Politique et physique-chimie

15 0ctobre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Louise Mushikiwabo incarnera-t-elle les valeurs de la Francophonie ?

15 Octobre

© Dépêches du Mali 2012 - 2018