Mardi 16 Octobre 2018
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Gouvernement : Le non-dit de la reconduction de Mohamed Aly Ag Ibrahim

Si le ministre du Développement industriel figure à nouveau dans l’attelage gouvernemental, ce n’est ni pour sa compétence ni pour pas pour ses résultats. Il ne devra sa survie ministérielle qu’à la caution et la protection de la tribu des Kel Antassar.

Sa reconduction dans le gouvernement Soumeylou Boubèye Maïga étonne plus d’un dans la mesure où il n’a pas brillé dans son secteur d’intervention malgré le tapage médiatique autour d’actions sans envergure. Vous l’avez compris : il s’agit du ministre du Développement industriel, Mohamed Aly Ag Ibrahim alias Kassis.

Les raisons et le secret de son maintien sont pour le moins légers. Kassis, en plus de n’avoir pas obtenu de brillants résultats dans son département se donne le malin plaisir de s’octroyer d’autres prérogatives. Mais, revenons à nos moutons et interrogeons-nous véritablement sur les raisons de sa reconduction inattendue dans le gouvernement que dirige Soumeylou Boubèye Maiga.

Mohamed Aly Ag Ibrahim, natif de Goundam, est issue d’une communauté alliée de la très forte et respectueuse tribu des Kel Antassar. Et au regard du profond respect que les plus hautes autorités du pays voient à cette communauté, il a été difficile voire gênant de mettre à la porte un de ses fils. Mohamed Aly Ag Mohamed en a profité et a tiré sur les ficelles jusqu’à obtenir gain de cause.

La preuve : il s’est fait entourer de membres de la tribu dans son cabinet. Le secrétaire général de son ministère n’est autre qu’un membre influent de la tribu des Kel Antassar.

Face à la situation et vu de la nouvelle donne dans la recherche de la paix, IBK et SBM ont juste accordé un bonus au jeune ministre, spécialisé dans le tape-à-l’œil et la propagande.

Abdoul Latif

Source: La Lettre du Mali

Commentez avec facebook

Comments are now closed for this entry

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Sory  Ibrahim Guindo, journaliste : « En réponse à la lettre circulaire du ministre des Finance, Boubou Cissé, ordonnant une rétention du salaire des magistrats grévistes, le syndicat des magistrats affirment une sombre affaire de 3,5 milliards CFA disparu à l'hôtel des Finances.

C'est maintenant que nos braves magistrats se sont souvenus de cette scabreuse affaire. Au Mali, chacun défend sa sauce. L'Etat vous paye pour lutter contre la corruption et la délinquance financière, vous vous taisez. Maintenant que l'on menace de vous couper les vivres, vous nous balancer ça ».

 

Blog

« Quand le pays sombre dans la politique politicienne, la démocratie se résume aux luttes électoralistes »

Une petite rétrospective sur la lutte des pères de l’Independence, et du vent de démocratie qui souffla sur l’Afrique dans les années 1990, fait constater aisément l’échec cuisant de toute la classe politique actuelle.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Politique et physique-chimie

15 0ctobre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Louise Mushikiwabo incarnera-t-elle les valeurs de la Francophonie ?

15 Octobre

© Dépêches du Mali 2012 - 2018