Lundi 22 Janvier 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

RPM : Le général Niamé Kéita démissionne

« Pour des raisons personnelles », le député général de police, Niamé Kéita,  membre de la Commission de défense de l’Assemblée nationale présidée  par Karim Keita, a démissionné hier du Rassemblement pour le Mali.

Le parti au pouvoir perd un autre député et pas le moindre. Il s’agit du général de police Niamé Kéita. L’ancien directeur général de la police a annoncé lundi 8 janvier, dans l’après-midi, sa démission du parti au pouvoir.  « J’ai démissionné pour des raisons personnelles », a-t-il affirmé au téléphone. Interrogé sur sa nouvelle destination, l’élu de la nation a souligné qu’il n’a adhéré en aucun parti. « Ce n’est pas à  l’ordre du jour pour le moment », a-t-il poursuivi.

Contactés, des membres du bureau politique national du RPM n’ont pas voulu réagir au départ du député. « C’est un non-événement », a ironisé l’un d’entre eux.

Seul haut gradé à l’Assemblée nationale, le général Niamé Keita était celui annoncé  à la rentrée de la 5e législature pour occuper le poste du président de la Commission de défense de l’Assemblée nationale. Mais il a été coiffé au poteau par l’honorable Karim Kéita, le fils du président de la République. Depuis lors, une tension couvait entre le député et sa formation politique.

Elu dans la circonscription électorale de Nara, Niamé Kéita n’est pas le premier député à claquer la porte du parti d’Ibrahim Boubacar Kéita, chef de l’Etat. Le 28 septembre 2016, quatre autres députés ont quitté le RPM pour l’ADP-Maliba, un parti qui venait de virer à l’opposition.

La démission de Niamé ne sera probablement pas la dernière des députés dans les rangs du RPM. Bafotigui Diallo, député élu en Commune VI, a presque tourné le dos aux Tisserands. Après savoir soutenu un candidat au détriment de celui de son parti aux élections communales de novembre 2016 dans sa circonscription. Bafotigui a lui aussi suspendu ses activités au sein du groupe parlementaire RPM à l’ouverture de la session d’octobre dernier. En attendant, il fait cavalier seul à l’hémicycle.  Deux autres départs sont annoncés dans les jours à venir.

Nous y reviendrons

Maliki Diallo

Source: L’indicateur du Renouveau

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

La Démission manifeste de la diplomatie du Mali face à la rébellion

Une délégation de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) séjourne depuis hier aux Etats-Unis…en l’absence de la diplomatie malienne. Une véritable insulte à l’endroit de l’Etat malien.

« Dirigée par Bilal Ag Cherif du MNLA et Alghabass Ag Intalla du HCUA, la délégation rencontrera les membres du Conseil de sécurité de l’ONU pour, dit-on, émettre son avis sur les blocages du processus de paix. 

Lire la suite

 

Blog

Quand l’histoire donne raison au « King »

L’unité, la construction citoyenne, la liberté, l’égalité, la justice sociale sont autant de valeurs prônées par Martin Luther King. Jeff Kelly Lowenstein, journaliste d’investigation et Professeur à l’Université de Colombia, revient sur l’immense héritage sociétal légué par l’apôtre de la non-violence à l’humanité entière en le confrontant au contexte américain sous Trump.

Lire la suite

« Prix Oumar Diallo » 2e édition

« Comment les pays africains peuvent-ils contribuer à résorber l’immigration clandestine ? »

Termes de référence du concours – Modalités générales

1- Dépêches du Mali, journal d’information en ligne ayant son siège à Hamdallaye ACI 2000, Rue : 390/Porte : 1687/ BP : 1744 Bamako (Mali), organise le concours « Prix Oumar Diallo », 2e édition.

Le concours est organisé en partenariat avec :

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Dieu et Président-Fondateur

22 Janvier


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Trump: bilan d’un an au pouvoir

22 Janvier

© Dépêches du Mali 2012 - 2018