Mardi 16 Octobre 2018
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Remaniement ministériel : Le président du RPM, Bocary Tréta clarifie sa position

Annoncé dans le nouveau gouvernement avec un portefeuille de ministre d’Etat, Dr. Bocary Tréta ne figurera plus dans l’attelage du nouveau Premier ministre, Soumeylou Boubèye Maïga.

Les raisons ont été évoquées par le président du parti du Tisserand à la faveur d’une rencontre avec les parlementaires du parti RPM.

Pour le président du Rassemblement pour le Mali (parti au pouvoir), le gouvernement dirigé par SBM est celui du parti du Tisserand. Et d’inviter les uns et les autres à le soutenir. Cette intervention du chef du parti met fin aux rumeurs sur une motion de censure des parlementaires contre le gouvernement SBM dans les jours à venir.

Dr. Bocary Tréta s’explique : “J’ai échangé à la fois avec le Président de la République et notre camarade Soumeylou Boubèye Maïga. Ilis ont tous compris ma démarche qui s’inscrit dans le cadre du renforcement du parti et la défense de notre bilan, qui malgré le contexte difficile, est positif. Ce gouvernement est le nôtre. Je vous invite à le soutenir parce que nous avons eu trois ministres de plus que le précédent (Baba Moulaye, ministre des Transports et du Désenclavement), Kané Rokia Maguiraga (ministre de l’Elevage et de la Pêche) et Soumana Mory Coulibaly (ministre du Développement local). Je suis en phase avec le président de la République. Il m’a bien compris parce qu’en six mois je ne peux pas m’atteler à former mon cabinet, à être efficace dans le gouvernement et à m’occuper du parti. Mon choix a donc été très clair pour soutenir et accompagner le gouvernement, mais aussi, à tout mettre en œuvre pour un grand rassemblement devant aboutir à la réélection d’IBK à la présidentielle prochaine”.

Le président du parti RPM, Dr. Tréta, donnait ici son quitus à SBM.

O.D.

Source : L'indicateur du Renouveau 05/01/18

Commentez avec facebook

Comments are now closed for this entry

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Sory  Ibrahim Guindo, journaliste : « En réponse à la lettre circulaire du ministre des Finance, Boubou Cissé, ordonnant une rétention du salaire des magistrats grévistes, le syndicat des magistrats affirment une sombre affaire de 3,5 milliards CFA disparu à l'hôtel des Finances.

C'est maintenant que nos braves magistrats se sont souvenus de cette scabreuse affaire. Au Mali, chacun défend sa sauce. L'Etat vous paye pour lutter contre la corruption et la délinquance financière, vous vous taisez. Maintenant que l'on menace de vous couper les vivres, vous nous balancer ça ».

 

Blog

« Quand le pays sombre dans la politique politicienne, la démocratie se résume aux luttes électoralistes »

Une petite rétrospective sur la lutte des pères de l’Independence, et du vent de démocratie qui souffla sur l’Afrique dans les années 1990, fait constater aisément l’échec cuisant de toute la classe politique actuelle.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Politique et physique-chimie

15 0ctobre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Louise Mushikiwabo incarnera-t-elle les valeurs de la Francophonie ?

15 Octobre

© Dépêches du Mali 2012 - 2018