Lundi 15 Octobre 2018
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Passation des pouvoirs à la Primature

Abdoulaye Idrissa Maiga, Premier ministre sortant passe le témoin à Soumeylou Boubèye Maiga, nouveau chef du gouvernement.

C’est après avoir rencontré et remercié très chaleureusement les membres de son cabinet au grand complet, les chefs des services rattachés à la Primature et plusieurs membres du gouvernement venus lui témoigner leur reconnaissance aux environs de 09 heures ce mardi 02 janvier 2018 que le Premier ministre sortant Abdoulaye Idrissa MAIGA a reçu son successeur Soumeylou Boubeye MAIGA pour la cérémonie solennelle de passation des pouvoirs dans son bureau situé au quatrième étage de la Primature.

Après un bref échange sur les dossiers brulants de l’heure et la signature des documents marquant la passations des pouvoirs, les deux personnalités ont, dans une atmosphère cordiale et fraternelle, émis le vœu ardent de voir la nouvelle équipe gouvernementale remporter de nouvelles victoires sur les chantiers de la paix et de la cohésion sociale, de l’amélioration des conditions de vie de nos concitoyens et surtout de la lutte implacable contre les groupes terroristes qui endeuillent chaque jour notre nation. Le nouveau Premier ministre a ensuite raccompagné son prédécesseur dont il a salué les grandes qualités d’homme d’état et surtout le sens élevé de la patrie.

Soumeylou Boubèye MAIGA s’est ensuite engager à tout mettre en œuvre pour consolider les acquis de l’équipe sortante et surtout de redonner à nos compatriotes de réels motifs d’espoir pour un avenir meilleur en redoublant d’efforts pour trouver des réponses réalistes et durables aux grandes préoccupations de nos compatriotes aussi bien de l’intérieur que de l’extérieur.

Source : Primature du Mali

Commentez avec facebook

Comments are now closed for this entry

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Sory  Ibrahim Guindo, journaliste : « En réponse à la lettre circulaire du ministre des Finance, Boubou Cissé, ordonnant une rétention du salaire des magistrats grévistes, le syndicat des magistrats affirment une sombre affaire de 3,5 milliards CFA disparu à l'hôtel des Finances.

C'est maintenant que nos braves magistrats se sont souvenus de cette scabreuse affaire. Au Mali, chacun défend sa sauce. L'Etat vous paye pour lutter contre la corruption et la délinquance financière, vous vous taisez. Maintenant que l'on menace de vous couper les vivres, vous nous balancer ça ».

 

Blog

« Quand le pays sombre dans la politique politicienne, la démocratie se résume aux luttes électoralistes »

Une petite rétrospective sur la lutte des pères de l’Independence, et du vent de démocratie qui souffla sur l’Afrique dans les années 1990, fait constater aisément l’échec cuisant de toute la classe politique actuelle.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Politique et physique-chimie

15 0ctobre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Louise Mushikiwabo incarnera-t-elle les valeurs de la Francophonie ?

15 Octobre

© Dépêches du Mali 2012 - 2018