Lundi 23 Avril 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Passation des pouvoirs à la Primature

Abdoulaye Idrissa Maiga, Premier ministre sortant passe le témoin à Soumeylou Boubèye Maiga, nouveau chef du gouvernement.

C’est après avoir rencontré et remercié très chaleureusement les membres de son cabinet au grand complet, les chefs des services rattachés à la Primature et plusieurs membres du gouvernement venus lui témoigner leur reconnaissance aux environs de 09 heures ce mardi 02 janvier 2018 que le Premier ministre sortant Abdoulaye Idrissa MAIGA a reçu son successeur Soumeylou Boubeye MAIGA pour la cérémonie solennelle de passation des pouvoirs dans son bureau situé au quatrième étage de la Primature.

Après un bref échange sur les dossiers brulants de l’heure et la signature des documents marquant la passations des pouvoirs, les deux personnalités ont, dans une atmosphère cordiale et fraternelle, émis le vœu ardent de voir la nouvelle équipe gouvernementale remporter de nouvelles victoires sur les chantiers de la paix et de la cohésion sociale, de l’amélioration des conditions de vie de nos concitoyens et surtout de la lutte implacable contre les groupes terroristes qui endeuillent chaque jour notre nation. Le nouveau Premier ministre a ensuite raccompagné son prédécesseur dont il a salué les grandes qualités d’homme d’état et surtout le sens élevé de la patrie.

Soumeylou Boubèye MAIGA s’est ensuite engager à tout mettre en œuvre pour consolider les acquis de l’équipe sortante et surtout de redonner à nos compatriotes de réels motifs d’espoir pour un avenir meilleur en redoublant d’efforts pour trouver des réponses réalistes et durables aux grandes préoccupations de nos compatriotes aussi bien de l’intérieur que de l’extérieur.

Source : Primature du Mali

Commentez avec facebook

Comments are now closed for this entry

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Présidentielle 2018 : l’Interview de la Semaine

Coup d'gueule

« Choguel Kokala Maïga est complice dans le massacre de 200 enfants du Mali le 26 mars 1991 », Dixit Aguibou Koné, ancien de l’AEEM et candidat à la présidentielle 2018

« Choguel Maïga ? Un complice passif des massacres qui doit sa liberté au choix de la réconciliation nationale décidée après le 26 mars; car trop de gens étaient mouillés dans le massacre des enfants du Mali : plus de 200 morts en 4 jours, des milliers de blessés.

Lire la suite

Blog

« Si nous disons la vérité en faisant preuve d'humilité et de bon sens, le Mali va se redresser »

La classe politique dirigeante depuis 1960 y compris Moussa Traoré lui même est celle formée par l'USRDA. Que l'ADEMA et ses partis fils aient imposé une culture de parti unique de fait, ne doit étonner personne, pas plus que leur corruption.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

V comme faire le vide

20 Avril


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

20 Avril

© Dépêches du Mali 2012 - 2018