Lundi 22 Janvier 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Remaniement gouvernemental : Du neuf avec des anciens !

La composition du gouvernement SoumeylouBoubeyeMaïga est connue depuis le samedi 30 décembre. Plus de quatre-vingt pourcent de l’ancienne équipe restent au gouvernement.

Le nouvel attelage gouvernemental manque de visibilité et de lisibilité. Il  comprend trente-six membres.  Le nombre de femmes passe de sept à huit.  La première femme occupe le dixième rang de l’ordre de préséance. L’élevage et la pêche occupe la dernière position.

De nouveaux départements sont créés. Il s’agit du ministère du développement local et du ministère des collectivités territoriales.  Certains ministères ont changé de dénomination. Le ministère de l’administration territoriale retrouve la décentralisation. Le ministère de la Réconciliation se voit ajouter la cohésion sociale et le ministère des mines devient ministère des mines et du pétroleet enfin le ministère du commerce devient ministère du commerce et de la concurrence. Le ministère de l’habitat et de l’urbanisme perd le domaine de l’Etat et des affaires foncières. Le ministère de l’équipement perd le désenclavement au profit des transports et devient ministère des infrastructures et de l’équipement. La fiscalité locale, la réforme de l’Etat,  le domaine de l’Etat et les affaires foncière disparaissent de l’attelage gouvernemental.

Si Six personnalités font leurs entrées cinq au contraire  quittent le gouvernement. Les entrants sont :Soumana Mory Coulibaly au développement local, Mme  Sangaré Kadiatou  Coulibaly aux Droits de l’homme,  Me Jean Claude Sidibé aux Sports,M. Moulaye  Ahmed Boubacar aux Transports et désenclavement,Cheick Sidiya Sissoko dit Kalifa à Urbanisme et Habitat et enfin Mme Kane RokiatouMaguiraga à l’Elevage et à la pêche.  Les sortants sont : Mohamed Aly Bathily de l’habitat et du domaine foncier, Abdoulaye Diop des Affaires étrangères,  Mme Ly Taher Dravé de l’élevage et la pêche,  Me Kassoum Tapo des Droits et de la Réforme de l’Etat et enfin Dr  Konimba Sidibé de la promotion des investissements et du secteur privé.

Quatre ministres ont effectué des permutations. Il s’agit de M. Tiéman Hubert Coulibaly qui prend du galon et occupe  le porte feuille des Affaires étrangères et de la coopération internationale, un poste qu’il a occupé pendant plus d’une année lors de la transition, Mohamed Ag Erlaf retourne à l’Administration territoriale quelques mois après l’avoir quitté, M. HousseiniAmionGuindo  quitte les sports au profit du département sensible de  l’Education nationale et enfin Me Babar Gano quitte les transports pour la promotion des investissements et du secteur privé.

Abdrahamane Sissoko

Source: Le Pays

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

La Démission manifeste de la diplomatie du Mali face à la rébellion

Une délégation de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) séjourne depuis hier aux Etats-Unis…en l’absence de la diplomatie malienne. Une véritable insulte à l’endroit de l’Etat malien.

« Dirigée par Bilal Ag Cherif du MNLA et Alghabass Ag Intalla du HCUA, la délégation rencontrera les membres du Conseil de sécurité de l’ONU pour, dit-on, émettre son avis sur les blocages du processus de paix. 

Lire la suite

 

Blog

Quand l’histoire donne raison au « King »

L’unité, la construction citoyenne, la liberté, l’égalité, la justice sociale sont autant de valeurs prônées par Martin Luther King. Jeff Kelly Lowenstein, journaliste d’investigation et Professeur à l’Université de Colombia, revient sur l’immense héritage sociétal légué par l’apôtre de la non-violence à l’humanité entière en le confrontant au contexte américain sous Trump.

Lire la suite

« Prix Oumar Diallo » 2e édition

« Comment les pays africains peuvent-ils contribuer à résorber l’immigration clandestine ? »

Termes de référence du concours – Modalités générales

1- Dépêches du Mali, journal d’information en ligne ayant son siège à Hamdallaye ACI 2000, Rue : 390/Porte : 1687/ BP : 1744 Bamako (Mali), organise le concours « Prix Oumar Diallo », 2e édition.

Le concours est organisé en partenariat avec :

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Dieu et Président-Fondateur

22 Janvier


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Trump: bilan d’un an au pouvoir

22 Janvier

© Dépêches du Mali 2012 - 2018