Mardi 12 Décembre 2017

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Esclavage en Libye L’Honorable Thiam de l’ADP exige l’apport de l’avion présidentiel

Le buzz des confrères de CNN continue de faire des vagues au Mali. La situation a fait sortir de son silence l’ADP-Maliba à travers son jeune président qui met IBK devant ses responsabilités.

C’est à travers une correspondance signé des mains du député Amadou Thiam que le parti de la balance a pris l’opinion à témoin. Touché par les images de ventes d’esclaves diffusées sur CNN, l’élu s’est dit «choqué par le non respect de la dignité humaine». L’Adp n’exclut pas l’existence de Maliens dans le lot et prend à partie la politique migratoire par la voix de l’honorable Thiam qui exige un rapatriement total des maliens de Lybie. Le président de l’ADP va plus loin en insistant sur une chose : affréter l’avion présidentiel.

Si le ministère en charge de la question a commencé à s’exécuter, le parlementaire ne fait pas dans la demi-mesure. «  …propriété de l’Etat donc bien du peuple souverain… » argumente t’il dans sa lettre au Président IBK, allusion faite à l’avion présidentiel.

Le manque d’initiatives en direction de la jeunesse figure par ailleurs au nombre des réalités sur lesquelles le Comité exécutif de l’ADP a constamment alerté l’opinion. Abordant ainsi la question pour la circonstance, M. Thiam a remis au goût du jour les dénonciations d’un manque de repères qui incite la jeunesse à l’exil. Toutes choses mentionnées en bonne place dans la motion de censure déposée sur la question en Décembre dernier, lors d’une vague de rapatriements programmée en son temps.

Tout indique en définitive qu’à l’heure du bilan, l’ADP-Maliba compte bien mettre au pilori le pouvoir d’IBK, son partenaire de naguère qui aura du mal à à faire face à l’assaut surtout qu’il est déjà empêtré dans l’affaire dite du drapeau d’Azawad brandi à Bamako par les femmes de Kidal. Les hostilités pour 2018 sont bien ouvertes et le député  de la commune 5 ne compte point y aller par le dos de la cuiller.

Idrissa Keita

Source: Le Témoin

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

 IBK à propos de l’argent : "je ne suis pas un homme d'argent et les Maliens le savent »

«  J'ai été le plus pauvre des principaux candidats à l'élection de 2013 et je ne suis pas devenu le plus riche des présidents...Le montant de souveraineté dont je dispose est ridicule...Je pioche dans mes réserves personnelles pour financer des activités sociales. Je déclare mes biens chaque année et je viens de contracter un prêt pour construire une maison...Mon modeste compte (à l'étranger) à l'agence parisienne de la BMCE est débiteur de 137 euros… ». 

Blog

 Paradis fiscaux : quatre pays de l'Union européenne méritent d'être sur liste noire, selon Oxfam

http://depechesdumali.com/blog/paradis-fiscaux-quatre-pays-de-lunion-europeenne-meritent-detre-sur-liste-noire-selon-oxfam/

Alors que la Commission européenne doit dévoiler sa liste noire des paradis fiscaux le 5 décembre, l'ONG prend Bruxelles de court et énumère ce mardi les 35 pays, hors-Union européenne, qui mériteraient d'y figurer.

Après les "SwissLeaks", les "LuxLeaks" et les "Panama Papers"... les révélations récentes des "Paradise Papers" - sur les pratiques d'optimisation (parfois de fraude) fiscale des grandes entreprises et fortunes de ce monde - exercent une pression supplémentaire sur les décideurs politiques. A ce titre, la Commission européenne, désireuse de frapper "au portefeuilles" les fraudeurs, doit dévoiler le 5 décembre sa liste noire des paradis fiscaux.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La santé de Président-Fondateur

11 Décembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Vos questions d'actualité

11 Décembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2017