Mardi 25 Septembre 2018
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Esclavage en Libye L’Honorable Thiam de l’ADP exige l’apport de l’avion présidentiel

Le buzz des confrères de CNN continue de faire des vagues au Mali. La situation a fait sortir de son silence l’ADP-Maliba à travers son jeune président qui met IBK devant ses responsabilités.

C’est à travers une correspondance signé des mains du député Amadou Thiam que le parti de la balance a pris l’opinion à témoin. Touché par les images de ventes d’esclaves diffusées sur CNN, l’élu s’est dit «choqué par le non respect de la dignité humaine». L’Adp n’exclut pas l’existence de Maliens dans le lot et prend à partie la politique migratoire par la voix de l’honorable Thiam qui exige un rapatriement total des maliens de Lybie. Le président de l’ADP va plus loin en insistant sur une chose : affréter l’avion présidentiel.

Si le ministère en charge de la question a commencé à s’exécuter, le parlementaire ne fait pas dans la demi-mesure. «  …propriété de l’Etat donc bien du peuple souverain… » argumente t’il dans sa lettre au Président IBK, allusion faite à l’avion présidentiel.

Le manque d’initiatives en direction de la jeunesse figure par ailleurs au nombre des réalités sur lesquelles le Comité exécutif de l’ADP a constamment alerté l’opinion. Abordant ainsi la question pour la circonstance, M. Thiam a remis au goût du jour les dénonciations d’un manque de repères qui incite la jeunesse à l’exil. Toutes choses mentionnées en bonne place dans la motion de censure déposée sur la question en Décembre dernier, lors d’une vague de rapatriements programmée en son temps.

Tout indique en définitive qu’à l’heure du bilan, l’ADP-Maliba compte bien mettre au pilori le pouvoir d’IBK, son partenaire de naguère qui aura du mal à à faire face à l’assaut surtout qu’il est déjà empêtré dans l’affaire dite du drapeau d’Azawad brandi à Bamako par les femmes de Kidal. Les hostilités pour 2018 sont bien ouvertes et le député  de la commune 5 ne compte point y aller par le dos de la cuiller.

Idrissa Keita

Source: Le Témoin

Commentez avec facebook

Comments are now closed for this entry

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Sory  Ibrahim Guindo, journaliste : « En réponse à la lettre circulaire du ministre des Finance, Boubou Cissé, ordonnant une rétention du salaire des magistrats grévistes, le syndicat des magistrats affirment une sombre affaire de 3,5 milliards CFA disparu à l'hôtel des Finances.

C'est maintenant que nos braves magistrats se sont souvenus de cette scabreuse affaire. Au Mali, chacun défend sa sauce. L'Etat vous paye pour lutter contre la corruption et la délinquance financière, vous vous taisez. Maintenant que l'on menace de vous couper les vivres, vous nous balancer ça ».

 

Blog

« Quand le pays sombre dans la politique politicienne, la démocratie se résume aux luttes électoralistes »

Une petite rétrospective sur la lutte des pères de l’Independence, et du vent de démocratie qui souffla sur l’Afrique dans les années 1990, fait constater aisément l’échec cuisant de toute la classe politique actuelle.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Délégation gondwanaise à l’ONU

25 Septembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Afrique : Faut-il s’inquiéter des investissements chinois ?

25 Septembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2018