Mardi 12 Décembre 2017

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Mali: un juge de Niono apparaît dans une vidéo de présumés otages

Au Mali, c’est la première preuve de vie d'un juge malien enlevé le 16 novembre dernier dans la localité de Niono, à plus de 300 kilomètres au nord de Bamako.

Dans une vidéo, reçue par un membre de sa famille et également diffusée sur les réseaux sociaux, Soungalo Koné, qu'on voit à côté d'un militaire malien jusque-là porté disparu, s'adresse au gouvernement malien et son discours laisse entendre qu'il serait aux mains d'un groupe islamiste.

La vidéo dure six minutes et six secondes. On reconnaît enturbanné, le juge. Il porte un survêtement et s’est laissé pousser une barbe de quelques jours. Son regard est plutôt hagard, il a visiblement peur. Il récite des versets du coran, avant de se présenter en langue locale bambara : « Je suis le juge Soungalo Koné, qui était en poste dans la localité de Niono ».

En fait, le juge récite le message transmis probablement par ses geôliers qui le filment. Soungalo Koné demande par exemple au gouvernement malien de négocier avec ses ravisseurs, de présumés islamistes du centre, qui sont sous la coupe du Malien Iyad Ag Ghali. Pour sa libération, le juge demande, au nom de ses mêmes ravisseurs, l’application de la charia au Mali et la libération de jihadistes arrêtés et détenus dans des prisons sur le territoire national.

Signalons que dans la même vidéo, un militaire malien visiblement fait prisonnier lors d’une embuscade tendue par les jihadistes le 18 octobre dernier s’exprime aussi. « Je suis le sous-lieutenant Mamadou Diawara », déclare-t-il, avant de reprendre les propos de son compagnon de détention et d’ajouter qu’ils sont bien traités.

Source : RFI 06/12/17

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

 IBK à propos de l’argent : "je ne suis pas un homme d'argent et les Maliens le savent »

«  J'ai été le plus pauvre des principaux candidats à l'élection de 2013 et je ne suis pas devenu le plus riche des présidents...Le montant de souveraineté dont je dispose est ridicule...Je pioche dans mes réserves personnelles pour financer des activités sociales. Je déclare mes biens chaque année et je viens de contracter un prêt pour construire une maison...Mon modeste compte (à l'étranger) à l'agence parisienne de la BMCE est débiteur de 137 euros… ». 

Blog

 Paradis fiscaux : quatre pays de l'Union européenne méritent d'être sur liste noire, selon Oxfam

http://depechesdumali.com/blog/paradis-fiscaux-quatre-pays-de-lunion-europeenne-meritent-detre-sur-liste-noire-selon-oxfam/

Alors que la Commission européenne doit dévoiler sa liste noire des paradis fiscaux le 5 décembre, l'ONG prend Bruxelles de court et énumère ce mardi les 35 pays, hors-Union européenne, qui mériteraient d'y figurer.

Après les "SwissLeaks", les "LuxLeaks" et les "Panama Papers"... les révélations récentes des "Paradise Papers" - sur les pratiques d'optimisation (parfois de fraude) fiscale des grandes entreprises et fortunes de ce monde - exercent une pression supplémentaire sur les décideurs politiques. A ce titre, la Commission européenne, désireuse de frapper "au portefeuilles" les fraudeurs, doit dévoiler le 5 décembre sa liste noire des paradis fiscaux.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La santé de Président-Fondateur

11 Décembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Vos questions d'actualité

11 Décembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2017