Mercredi 24 Janvier 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Education : Le gouvernement évite une nouvelle grève des enseignants

Sur le rapport du ministre du Travail et de la Fonction publique, Chargé des Relations avec les Institutions, le Conseil des Ministres a adopté un projet de loi portant statut du personnel enseignant de l’Enseignement secondaire, de l’Enseignement fondamental et de l’Education préscolaire et spéciale.

L’éducation est le pilier du développement de tout pays et constitue une priorité nationale. Ainsi, il a été accordé à l’éducation près de 17% du Budget national, indique le communiqué.

L’adoption du présent projet de loi s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des engagements de l’Etat et de l’amélioration des conditions de vie et de travail du personnel enseignant. Ce statut a été obtenu le mardi 2 mai 2017 à la suite des négociations entre le gouvernement et les représentants des syndicats de l’éducation signataires du 15 octobre. Il faut rappeler qu’il a fallu des mois de grève au collectif des cinq syndicats  pour obtenir gain de cause.  L’incidence de ce nouveau statut est estimée à environ 5,6 milliards de F CFA.

Le dossier sera sur la table de l’Assemblée nationale pour validation dès l’ouverture des débats de la session d’octobre.

Il a fallu l’intervention de sept ministres du gouvernement pour arracher la suspension de la grève des enseignants à l’époque. Il s’agit du ministre de la Solidarité et de l’Action humanitaire, Hamadou Konaté, en présence du ministre du Travail et de la Fonction publique, Diarra Racky Talla, du ministre de l’Economie et des Finances, Dr Boubou Cissé,  du ministre de l’Education nationale, Mohamed Ag Erlaf, du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Assétou Founé Samaké Migan, du ministre des Maliens de l’extérieur, Dr Abdramane Sylla, du ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Maouloud Ben Kattra, du ministre de la Décentralisation et la Fiscalité locale, Alhassane Ag Ahmed Moussa.

Ousmane Daou

Source: L'Indicateur du Renouveau

Commentez avec facebook

Comments are now closed for this entry

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

La Démission manifeste de la diplomatie du Mali face à la rébellion

Une délégation de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) séjourne depuis hier aux Etats-Unis…en l’absence de la diplomatie malienne. Une véritable insulte à l’endroit de l’Etat malien.

« Dirigée par Bilal Ag Cherif du MNLA et Alghabass Ag Intalla du HCUA, la délégation rencontrera les membres du Conseil de sécurité de l’ONU pour, dit-on, émettre son avis sur les blocages du processus de paix. 

Lire la suite

 

Blog

Quand l’histoire donne raison au « King »

L’unité, la construction citoyenne, la liberté, l’égalité, la justice sociale sont autant de valeurs prônées par Martin Luther King. Jeff Kelly Lowenstein, journaliste d’investigation et Professeur à l’Université de Colombia, revient sur l’immense héritage sociétal légué par l’apôtre de la non-violence à l’humanité entière en le confrontant au contexte américain sous Trump.

Lire la suite

« Prix Oumar Diallo » 2e édition

« Comment les pays africains peuvent-ils contribuer à résorber l’immigration clandestine ? »

Termes de référence du concours – Modalités générales

1- Dépêches du Mali, journal d’information en ligne ayant son siège à Hamdallaye ACI 2000, Rue : 390/Porte : 1687/ BP : 1744 Bamako (Mali), organise le concours « Prix Oumar Diallo », 2e édition.

Le concours est organisé en partenariat avec :

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Président Ballon d'Or

23 Janvier


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Emission spéciale: comment réformer l'UA?

23 Janvier

© Dépêches du Mali 2012 - 2018