Jeudi 21 Juin 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Soutien aux actions du Président IBK : Le ministre Ben Kattra crée « Alternance 2018 »

Pour l‘instant le nouveau mouvement politique n’a aucunement l’intention de présenter un candidat pour l’élection présidentielle 2018.

En prélude à une éventuelle candidature du président de la République, l’ex syndicaliste et non moins ministre de la Formation professionnelle a pris le devant en portant sur les fonds baptismaux un mouvement politique dénommé « Alternance 2018 ».

Les travaux de créations des textes de ce mouvement se sont déroulés  le samedi 7 octobre dernier à l’Hôtel Massaley. C’était en présence des militants, sympathisants et des proches de Maouloud Ben Kattra de l’intérieur du pays et de toutes les communes de Bamako. L’objectif à court terme de ce mouvement n’est autre que le soutien sincère et sans condition aux actions d’IBK, particulièrement s’il venait à porter sa candidature pour les élections présidentielles prochaines. Et à long terme, le mouvement entend contribuer à l’enrichissement du paysage politique malien, afin d’apporter sa touche au développement économique et sociale du Mali. A laissé entendre son leader.

En effet, les travaux de la journée, dira le ministre Ben Kattra vont consister à valider les textes fondateurs du mouvement dont le lancement officiel est prévu pour le mois de décembre prochain, afin d’entamer les démarches nécessaires auprès du ministère de l’Administration territoriale pour l’octroi d’un récépissé, et de nommer les points focaux du mouvement avant le congrès de décembre. Pour le patron du mouvement, immédiatement le mouvement n’a aucunement l’intention de présenter un candidat pour l’élection présidentielle 2018.

Qu’à cela ne tienne, l’ancien dirigeant de l’UNTM a précisé que dans le but d’avoir une base solide et ambitieuse, le mouvement a bien l’intention de présenter d’abord des candidats aux prochaines législatives. Et plus tard en 2020, transformer le mouvement en parti avec une idéologie et un idéal, « celui de briguer la magistrature suprême en toute responsabilité ».

Le patron du département de l’Emploi dit entretenir de bonnes relations avec le RPM, et reste ouvert à collaborer avec toutes les autres bonnes initiatives qui tendent au soutien des actions du chef de l’Etat.

Très respecté et apprécié par la société civile, Maouloud Ben Kattra est sûr de sa capacité de mobilisation. Et il entend mettre cet atout au service du locataire de Koulouba dans le dessein de permettre à ce dernier d’accéder à un second mandat et d’achever les grands chantiers de son premier quinquennat.

Mohamed Naman Keita

Source: 22 Septembre

Commentez avec facebook

Comments are now closed for this entry

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Interview de Hamed Diane SEMEGA Haut Commissaire de l'OMVS

Coup d'gueule

Modibo Fofana, journaliste : « Le Mali souffre de cinq maux: l'obscurantisme, l'analphabétisme, l'opportunisme, le népotisme et le "situationnisme" »

Blog

 « Cheick Modibo Diarra et Moussa Mara, deux hommes politiquement maladroits »

« Cheick Modibo Diarra et Moussa Mara, deux combinaisons dangereuses pour le Mali » 

« On ne dirigera pas ce pays par tâtonnements. La scène politique actuelle au Mali, est balayée de toute force d’attraction idéologique ou de visions ou compétences politiques. Et prétentieusement, une alliance s’affiche avec deux hommes politiquement maladroits; Moussa Mara (un bilan et comportement d’incertitude à tout moment, même souvent populiste), et pire, maintenant Cheick Modibo Diarra (qui est tout sauf un bon stratège politique).

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Réfugiés économiques... ou de guerre (rediffusion)

21 Juin


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Angélique Kidjo lance le débat

21 Juin

© Dépêches du Mali 2012 - 2018