Lundi 23 Octobre 2017
Forum de Paris

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

INDUSTRIE: Une marche sur Koulouba ce mercredi

Très remontées contre le non réaction du gouvernement à leurs différentes revendications que sont le paiement des indemnités et la réouverture de l’Huicoma, les femmes de cette unité industrielle décident ce mercredi d’organiser une marche pacifique qui va de l’ancienne ENA au Palais présidentiel de Koulouba.

Objectif : rencontrer le président de la République Ibrahim Boubacar Keita.

C’est lors d’une conférence de presse animée par la présidente des femmes de Huicoma, Touré Mama Cisse, le lundi 9 octobre 2017 à la Maison de la presse que les femmes de Huicoma ont brisé le silence pour informer l’opinion nationale et internationale qu’une marche pacifique aura lieu ce mercredi 11 octobre 2017. Une marche que les femmes de Koulikoro promettent de faire à torse nu. Elles se disent: «  très déçues vis-à-vis du gouvernement et du président IBK dans cette situation ».

Le vendredi 30 juin 2017, les femmes de Huicoma avaient intercepté le convoi du président de la République sur la route de Koulikoro, alors qu’IBK venait d’une visite à l’Ecole militaire inter-arme de Koulikoro. Des sources sûres révélaient que le chef d’Etat avait versé de larmes suite à la découverte des calvaires que  vivent ces femmes de la région de Koulikoro dus à la fermeture de l’usine.

Selon la présidente des femmes de Huicoma : «  le président avait promis de prendre à bras et le corps cette situation qui n’a que trop duré, mais jusque-là, la situation ne fait que s’empirer» a-t-elle martelé.

Des ministres ont également tenté de trouver une solution au problème, mais pour les femmes de Huicoma, ‘’le gouvernement a tenté tout sauf l’essentiel’’, car le problème se situe au paiement des droits des anciens travailleurs de Huicoma qui s’élève à plus de 1200 employés pour une somme de 8 milliards selon les cadres venus pour la conférence de ce lundi 9 octobre 2017 et la réouverture de l’usine fermée et privatisée il y a de cela bientôt 12 ans. Puisque l’entreprise a été fermée en juin 2005 sous ATT avec son capital de 16,500 milliards francs CFA.

Ainsi, pour avoir gain de cause, les femmes de Koulikoro se disent prêtes à se lever contre vents et marrées pour pouvoir rencontrer le chef de l’Etat dès ce mercredi 11 0ctobre 2017 afin d’avoir une réponse précise à leurs requêtes.

A.K

Source: La lettre du Mali

Commentez avec facebook

Comments are now closed for this entry

Coup d'gueule

Sory I Guindo à la FEMAFOOT : « Incapable de mettre sur pied un nouveau bureau, ils se chamaillent comme des gamins. Honte à vous ! »

Monde du football malien : Un mélange de torchons et de serviettes

Le tohu-bohu qui a émaillé l'élection du nouveau bureau de la FEMAFOOT nous oblige à sortir des tiroirs un article publié en 2006 par notre confrère Sory I Guindo. A lire absolument !

Lire la suite

Blog

 Modibo Koné :« Le Mali peut créer des millions d’emplois à travers l’Agriculture » 

Pour le Malien Modibo Koné, ni le sous-développement ni le chômage ne sont des fatalités. Le soldat du développement – comme il se définit – expose dans cette interview que nous publions en trois parties, sa vision sur les réformes nécessaires à la transformation de l’Afrique. 

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Manifestation ton pied mon pied

19 Octobre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

20  0ctobre

© Dépêches du Mali 2012 - 2017