Jeudi 16 Août 2018
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

URGENT - Moussa Mara au Camp I

L’ancien chef du gouvernement, selon nos sources, n’a point été épargné par les vagues des dénonciations faites par l’élu en exercice Issa Sidibé.

Démissionnaire de son plein gré du conseil municipal de la Commune IV, Moussa Mara a été rattrapé par le bruit des vielles casseroles du dossier foncier de Kalabanbiugou. Il s’agit, de même source, de la gestion spécifique des attributions héritées de l’équipe ayant précédé le conseil qu’il a dirigé.

Il est notamment reproché à l’ancien maire Yelema, successeur d’Issa Guindo, d’avoir irrégulièrement procédé à la ré-attribution de centaines de parcelles pour lesquelles les premiers attributaires s’étaient déjà acquittés des frais d’édilité. Une manne d’argent dont il se serait même servi pour les dépenses courantes de la mairie à son arrivée à la tête de la municipalité.

Les traces de cette zone d’ombre du passage de l’expert-comptable à la mairie de la C.IV figurent dans le rapport dressé par le nouveau conseiller chargé des questions domaniales, lequel a jugé opportun d’en saisir les autorités judiciaires compétentes par dénonciation.

C’est le cadre des enquêtes déclenchées par cette bourrasque que l’ancien chef du Gouvernement, à en croire nos confidences, a été récemment secoué 6 heures d’horloges par les limiers du Camp I

La Rédaction

Source: Le Témoin

Commentez avec facebook

Commentaires

0 #1 DarbyX 15-10-2017 22:33
I see your blog needs some fresh articles. Writing manually takes a lot
of time, but there is tool for this boring task, search for: Wrastain's
tools for content

Comments are now closed for this entry

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Moussa Mara, porte parole du candidat Cheick Modibo Diarra : « Si IBK est réélu, c’est l’argent qui l’a réélu sinon ce n’est pas son bilan »

Blog

« IBK sera battu au second tour ! »

En Afrique subsaharienne francophone, il y a une loi d’airain, à laquelle le Mali ne dérogera pas : un Président sortant qui est mis en ballotage pour un second tour sera immanquablement battu à la fin. Tract, avant le second tour, avait appelé à voter pour Soumaïla Cissé, dont nous sommes plus que jamais sûrs qu’il sera élu président de la République du Mali.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Candidat sans casier (rediffusion)

15 Août


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions]: Inondations meurtrières au Niger

15 AOût

© Dépêches du Mali 2012 - 2018