Vendredi 24 Novembre 2017
Event Pirogue

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Nous avons cru que Me Baber Gano n’était pas un bouffon !

Contacté pour réagir sur le bilan des quatre années du président IBK au pouvoir, le Secrétaire général du Rassemblement pour le Mali (RPM), parti au pouvoir (ministre des Transports) nous a réservé un de ses accueils, pour le moins ahurissants, nous laissant perplexe sur le type de personnalité qu’il peut paraitre.

Après l’avoir appelé sans réponse, nous lui avons laissé un sms pour nous présenter : non du journaliste et du journal « Le Républicain », mais aussi les questions auxquelles des réponses étaient souhaitées. Puis une autre tentative de le joindre, après quelques moments d’attente. Il décroche enfin, mais pour dégainer : « Vous là vous êtes simple hein, comment vous pouvez appeler un ministre pour lui dire de répondre à vos questions ? Vous vous donnez quelle autorité pour m’appeler comme ça ? Je ne connais pas le journaliste, je ne connais pas le journal Le Républicain, et ce n’est pas comme ça que vous devez vous adresser à moi.

Il faut de la formule hein ! Je suis d’accord à ce qu’on fasse la promotion de la presse, mais pas comme ça. En quoi moi, je vais vous répondre, qui êtes vous, qui est le journal Républicain, qu’est ce que ça me dit de répondre au journal Le Républicain ?... ». Puis, notre interlocuteur ministre nous raccroche au nez. Il est le Secrétaire général du RPM et ministre des transports. Quelle courtoisie de la part d’un responsable politique ! Quelle responsabilité ! Quelle culture politique de la part du ministre de la République! Voilà une pale lueur de notre gouvernance.

Notre démarche est habituelle (susciter ou solliciter la réaction de la classe politique, de la société civile face à une situation d’intérêt public ou général), nous estimons que notre devoir d’informer nous oblige à recueillir les réactions de la classe politique (majorité et opposition), de la société civile et de toute personne dont l’avis permet d’apporter des éléments d’informations au public.

Nous avons estimé que le secrétaire général du RPM avait une culture politique, et qu’il n’était pas un bouffon, contrairement à la facette qu’il nous a fait voir, lorsque nous l’avons appelé. Merci quand même d’être « d’accord pour la promotion de la presse », mais vous devez retenir si besoin était, que le renforcement de la presse ne dépend nullement de vous, et qu'heureusement, nous ne comptons nullement sur cette race de gouvernant pour renforcer la liberté de la presse, et contre laquelle, vous ne pouvez rien, Monsieur Gano.

La Rédaction

Source : Le Republicain  13/09/17

Commentez avec facebook

Comments are now closed for this entry

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Catalogne - la « demoncratie » en danger !

Suite à la violation du droit des Catalans à l'autodétermination et au coup d'état perpétré contre les dirigeants catalans démocratiquement élus, le Chef de village africain lance un appel à la raison en direction du pouvoir dictatorial ex-bagnole et averti qu'il ne tolère pas de désordre aux portes de l'Afrique. Arrêtez vos enfantillages antidémocratiques!!!

Lire la suite

Blog

 Marcel-M. MONIN : « La démocratie n’est pas gênante » 

Les sociétés « démocratiques » sont des sociétés dans lesquelles (entre autres) les principaux décideurs émanent directement ou indirectement de l’élection (1). L’élection donne ensuite une légitimité à celui qui doit son poste au vote et une légitimité  à ce que fera ce dernier (2). Elle le protège également -sauf exceptions - (soit en droit, soit en fait) des juges. 

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Indignation ou indignité ?

23 Novembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Les pays africains face aux défis du changement climatique

23 Novembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2017