Mardi 21 Novembre 2017
Event Pirogue

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Kidal : Sidi Brahim Ould Sidatt du MAA succède à Alghabass Ag Intalla à la tête de la CMA

La Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA), a organisé à Kidal du 05 au 10 septembre 2017 une rencontre de concertations en vue de faire une évaluation du fonctionnement de ses structures et de procéder à la passation du pouvoir entre le Président sortant et le Président entrant conformément aux dispositions de sa charte.

A l’issue des travaux, il a été procédé à la prise de fonction de M. Sidi Brahim OULD SIDATT, Secrétaire Général du Mouvement Arabe de l’Azawad (MAA), comme nouveau Président, succédant ainsi à M. Alghabass Ag Intalla, en fin de mandat. De bonnes sources, il devrait assurer la présidence de la CMA pour une durée de 6 mois.

D’après un communiqué de la CMA « la rencontre a enregistré une forte participation des forces vives de l’Azawad ». Celles ci ont exprimé la nécessité de leur plus grande implication dans la conception et la gestion des affaires les concernant.

A cette occasion, la Coordination des Mouvements de l’Azawad a renouvelé son attachement à l’accord pour la paix, et recommande sa mise en œuvre conformément à un chronogramme réalisable, qui permette de combler le retard accusé.

La CMA prend acte et se félicite de l’adoption de la résolution 2374 (2017) par le Conseil de Sécurité des Nations Unies relative au régime de sanctions qui doit mettre fin aux violations répétées de l’Accord et des Droits humains en identifiant les véritables responsables de ces violations pour enfin se consacrer à une mise en œuvre diligente de l’accord avec toute la volonté politique requise.

Dans ce contexte, la CMA appelle le Conseil de Sécurité et le comité des sanctions à lui offrir un espace pour examiner ensemble ses rapports sur les violations de l’accord durant la période considérée.

La CMA a également salué la dynamique enclenchée depuis le 23 juin 2017 sous l’impulsion du Premier Ministre ayant abouti à un chronogramme de mise en œuvre de l’Accord dont les priorités pour elle sont les suivantes :

-La passation de service de l’autorité intérimaire de Kidal,

-L’opérationnalisation des autorités intérimaires dans les régions de l’Azawad,

-La mise en place du MOC de Kidal et de Tombouctou et la création de ceux de Ménaka et de Taoudéni;

-Le parachèvement de l’installation des autorités intérimaires au niveau cercle et commune ;

-L’opérationnalisation des commissions prévues par l’accord notamment le DDR, CI et CNRSS.

Les ex-rebelles ont aussi invité le gouvernement à prendre toutes les dispositions pour convenir:

-d’une reforme du code de collectivités et d’un projet de révision constitutionnelle consensuels ;

-du parachèvement de la charte pour la paix, l’unité et la réconciliation nationale ;

- de la préparation du retour des refugiés et du nouveau recensement en vue d’une liste électorale fiable et de la fixation de la date des élections.

La CMA appelle la plateforme et le gouvernement à s’engager avec elle à privilégier le dialogue et la concertation comme seuls moyens de règlement de tout différend.

Elle salue les efforts inlassables du Représentant Spécial du Secrétaire General des Nations Unies, chef de la MINUSMA et son équipe pour leur engagement constant dans le cadre de la recherche d’une solution négociée pour le règlement du conflit opposant la Plateforme à la CMA.

Elle a enfin lancé un appel à la médiation internationale élargie, en tant que garant à jouer pleinement son rôle dans tout le processus de mise en œuvre de l’accord.

Source: Kibaru

Commentez avec facebook

Comments are now closed for this entry

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Catalogne - la « demoncratie » en danger !

Suite à la violation du droit des Catalans à l'autodétermination et au coup d'état perpétré contre les dirigeants catalans démocratiquement élus, le Chef de village africain lance un appel à la raison en direction du pouvoir dictatorial ex-bagnole et averti qu'il ne tolère pas de désordre aux portes de l'Afrique. Arrêtez vos enfantillages antidémocratiques!!!

Lire la suite

Blog

 Marcel-M. MONIN : « La démocratie n’est pas gênante » 

Les sociétés « démocratiques » sont des sociétés dans lesquelles (entre autres) les principaux décideurs émanent directement ou indirectement de l’élection (1). L’élection donne ensuite une légitimité à celui qui doit son poste au vote et une légitimité  à ce que fera ce dernier (2). Elle le protège également -sauf exceptions - (soit en droit, soit en fait) des juges. 

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Coup d'Etat ou pas coup d'Etat

20 Novembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Zimbabwe: Robert Mugabe doit-il se retirer?

20 Novembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2017