Samedi 23 Septembre 2017

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Les griefs de Soumana Sako contre certains ministres et leaders religieux

Mis à l’écart lors de la première marche de la plateforme « Antè Abana » « Touche pas à ma Constitution », les leaders de l’opposition ont pris cette fois-ci les devants. Ils se sont arrangés pour être visibles sur la tribune.

Mais à part Soumana Sako, aucun d’entre eux ne s’est adressé aux marcheurs.

Cet ex-Premier ministre sous Moussa Moussa Traoré, dans son adresse s’est vivement attaqué à certains ministres et cadres du régime, Me Baber Gano, Me Kassoum Tapo, Bocari Tréta et Manassa Danioko. Il a mis au défi la présidente de la Cour constitutionnelle de se rendre à Kidal et Bocari Tréta de faire le déplacement sur Hombori. Il ira même plus loin en leur donnant un carton rouge.

Dans un rappel, l’ancien PM du président Moussa Traoré s’en est pris aussi aux leaders religieux, en leur demandant de prendre leurs responsabilités face à cette révision qui divise les maliens. Sous-entendant dans ses propos, que ceux-ci doivent garder le silence, par rapport à la situation que traverse notre pays. Il semble, sans doute oublier que ces leaders religieux sont des patriotes comme tout autre malien soucieux du devenir du pays.

DMD

Source: 22 Septembre

Commentez avec facebook

Comments are now closed for this entry

Coup d'gueule

Rokia Traoré à propos de l’insalubrité à Bamako : « Que chacun nettoie devant sa maison ! »

« Je vis à Bamako, mes enfants vont à l'école à Bamako. La différence entre vous et moi c'est que j'ai de l'ambition pour Bamako, Je m'aime en tant qu'africaine et malienne. Je ne vois pas pourquoi la propreté devrait être exclusivement blanche ou européenne. Nous étions propres avant de rencontrer les blancs je crois.

Lire la suite

Blog

 Complicité Algero-Française !

Peut-on avoir une réunion de haut niveau à Alger réunissant autour du Ministre Algérien des Affaires Etrangères les plus hauts fonctionnaires et militaires français pour évoquer la situation au nord du Mali sans les gouvernants Maliens ? Il y a certes une complicité algero-française sur le dos du Mali, mais pas pour le même but. Les gouvernants maliens, comme toujours, semblent être incompétents et inadaptés à la situation qui prévaut actuellement. Le fait que l’ordre du jour ait été consacré au processus de paix sans la participation du Mali laisse la place à la suspicion.

Lire la suite

Youssouf Maïga, PDG de l’OPAM

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La Cour de Récré à l'ONU

20 Septembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] «La RCA a besoin de la Communauté internationale»

21 Septembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2017