Samedi 23 Septembre 2017

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Instructions fermes au ministre de l’économie et des finances : IBK veut des moyens à la disposition du ministre Koïta

Aujourd’hui, s’il y a un ministre que le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, apprécie particulièrement, c’est bien le ministre de la Jeunesse et de la Construction citoyenne, Amadou Koïta.

Ce jeune, très engagé pour la cause de la nation, ne cesse de donner le meilleur de lui-même afin de réussir sa mission. Et pourtant, le département qu’il dirige ne dispose pas de moyens adéquats pour qu’il puisse atteindre ses objectifs. Imaginez-vous, le Ministère de la Jeunesse et de la Construction citoyenne n’a bénéficié que d’un petit 24 millions Fcfa de janvier à juin 2017. Cela, pour son fonctionnement. Le président IBK était, selon nos informations, très remonté en apprenant un tel traitement. C’est pourquoi, il a instruit le ministre de l’Economie et des Finances, Dr Boubou Cissé, de mettre des moyens à la disposition du ministre Koïta. Il l’a dit à qui veut l’entendre lors d’une rencontre avec les membres du gouvernement. Selon IBK, le ministre Amadou Koïta fait aujourd’hui sa fierté.               

 A.B.H

Source : Aujourd'hui-Mali  15 Juil 2017

 

Commentez avec facebook

Comments are now closed for this entry

Coup d'gueule

Rokia Traoré à propos de l’insalubrité à Bamako : « Que chacun nettoie devant sa maison ! »

« Je vis à Bamako, mes enfants vont à l'école à Bamako. La différence entre vous et moi c'est que j'ai de l'ambition pour Bamako, Je m'aime en tant qu'africaine et malienne. Je ne vois pas pourquoi la propreté devrait être exclusivement blanche ou européenne. Nous étions propres avant de rencontrer les blancs je crois.

Lire la suite

Blog

 Complicité Algero-Française !

Peut-on avoir une réunion de haut niveau à Alger réunissant autour du Ministre Algérien des Affaires Etrangères les plus hauts fonctionnaires et militaires français pour évoquer la situation au nord du Mali sans les gouvernants Maliens ? Il y a certes une complicité algero-française sur le dos du Mali, mais pas pour le même but. Les gouvernants maliens, comme toujours, semblent être incompétents et inadaptés à la situation qui prévaut actuellement. Le fait que l’ordre du jour ait été consacré au processus de paix sans la participation du Mali laisse la place à la suspicion.

Lire la suite

Youssouf Maïga, PDG de l’OPAM

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La Cour de Récré à l'ONU

20 Septembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] «La RCA a besoin de la Communauté internationale»

21 Septembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2017