Mercredi 26 Juillet 2017

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Mali: des terroristes s'en prennent aux symboles de l'Etat près de Djenné

Au Mali, la situation sécuritaire se dégrade toujours dans le centre du pays. Des terroristes ont attaqué un village en s'en prenant aux symboles de l'Etat. Dans le même temps, l'armée malienne a annoncé avoir abattu un homme qu'elle présente comme un des leaders de l'attaque de la douane et de la gendarmerie de Bénéna, qui a eu lieu la semaine dernière.

Huit assaillants à moto ont pris d'assaut la mairie - fermée au moment des faits - du petit village de Kouakrou à quelques dizaines de kilomètres de Djenné. Les terroristes ont saccagé les locaux et jeté l'ensemble des documents dans la cour, avant de descendre le drapeau du Mali, dressé sur son mat.

« Une intimidation de plus » selon le préfet de Djenné Bollé Baby, qui explique que ces « avertissements, ces menaces » sont fréquentes. Dans le village de Kouakrou, un habitant explique que tous ceux « qui veulent collaborer avec l'Etat sont ensuite menacés et agressés » par, dit-il, les partisans du prédicateur peul Amadou Koufa.

Dans le même temps, l'armée malienne a annoncé avoir abattu jeudi soir celui qu'elle présente comme un terroriste auteur de multiples attaques, notamment celle très récente contre la douane et la gendarmerie de Bénéna, à la frontière avec le Burkina, la semaine dernière. Le ministère de la Défense ne donne pas plus de précisions sur l'opération, menée par la Garde nationale, qui a coûté la vie à cet homme.

Source : RFI

Commentez avec facebook

Comments are now closed for this entry

Coup de gueule

Aliou Boubacar Diallo, à propos de la révision constitutionnelle : « La priorité est la stabilisation du pays et non un référendum »

Il y a quelques jours, j'ai été très étonné d'entendre certains responsables du pays affirmer qu'il n'y avait plus aucune belligérance entre les parties signataires de l'accord de paix, que l'intégrité du territoire national n'était nullement violée et que nous devrions accepter d'aller vers un référendum Constitutionnel.

Lire la suite

Blog

 Réforme Constitutionnelle : « dégonflez tous les biceps, Monsieur le Président ! »

A travers sa lettre ouverte à Ibrahim Boubacar Keïta, l’ancienne première dame du Mali, Pr Adame Ba Konaré, fait une sortie sans concession contre l’entêtement du président de la République à faire passer une constitution qui suscite des dissensions sans précédent au sein de la société malienne.

Lisez le regard de l’historienne !

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Réfugiés économiques... ou de guerre

26 Juillet


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Sénégal: comment s'annoncent les législatives?

26 Juillet

© Dépêches du Mali 2012 - 2017