Vendredi 20 Avril 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Mali: des terroristes s'en prennent aux symboles de l'Etat près de Djenné

Au Mali, la situation sécuritaire se dégrade toujours dans le centre du pays. Des terroristes ont attaqué un village en s'en prenant aux symboles de l'Etat. Dans le même temps, l'armée malienne a annoncé avoir abattu un homme qu'elle présente comme un des leaders de l'attaque de la douane et de la gendarmerie de Bénéna, qui a eu lieu la semaine dernière.

Huit assaillants à moto ont pris d'assaut la mairie - fermée au moment des faits - du petit village de Kouakrou à quelques dizaines de kilomètres de Djenné. Les terroristes ont saccagé les locaux et jeté l'ensemble des documents dans la cour, avant de descendre le drapeau du Mali, dressé sur son mat.

« Une intimidation de plus » selon le préfet de Djenné Bollé Baby, qui explique que ces « avertissements, ces menaces » sont fréquentes. Dans le village de Kouakrou, un habitant explique que tous ceux « qui veulent collaborer avec l'Etat sont ensuite menacés et agressés » par, dit-il, les partisans du prédicateur peul Amadou Koufa.

Dans le même temps, l'armée malienne a annoncé avoir abattu jeudi soir celui qu'elle présente comme un terroriste auteur de multiples attaques, notamment celle très récente contre la douane et la gendarmerie de Bénéna, à la frontière avec le Burkina, la semaine dernière. Le ministère de la Défense ne donne pas plus de précisions sur l'opération, menée par la Garde nationale, qui a coûté la vie à cet homme.

Source : RFI

Commentez avec facebook

Comments are now closed for this entry

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Présidentielle 2018 : l’Interview de la Semaine

Coup d'gueule

« Choguel Kokala Maïga est complice dans le massacre de 200 enfants du Mali le 26 mars 1991 », Dixit Aguibou Koné, ancien de l’AEEM et candidat à la présidentielle 2018

« Choguel Maïga ? Un complice passif des massacres qui doit sa liberté au choix de la réconciliation nationale décidée après le 26 mars; car trop de gens étaient mouillés dans le massacre des enfants du Mali : plus de 200 morts en 4 jours, des milliers de blessés.

Lire la suite

Blog

« Si nous disons la vérité en faisant preuve d'humilité et de bon sens, le Mali va se redresser »

La classe politique dirigeante depuis 1960 y compris Moussa Traoré lui même est celle formée par l'USRDA. Que l'ADEMA et ses partis fils aient imposé une culture de parti unique de fait, ne doit étonner personne, pas plus que leur corruption.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

V comme faire le vide

20 Avril


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

20 Avril

© Dépêches du Mali 2012 - 2018