Samedi 23 Septembre 2017

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Police Nationale : Un radié de l’OCS nommé à la tête de la brigade des stupéfiants

L’information a été donnée par le Directeur de l’Office central des stupéfiants du Mali (OCS), le Magistrat-lieutenant-colonel Adama Tounkara, répondant à la question d’un confrère. Selon lui, le Commissaire de police Mamatou Togola, qui servait à l’OCS, a été radié des rangs de cette unité pour collaboration avec des dealers et des trafiquants de drogue.

Il s’est dit un peu gêné de la situation qui, dit-il, n’aurait jamais dû arriver. Le Magistrat-lieutenant-colonel affirme avoir, avant la nomination de l’intéressé, échangé avec sa hiérarchie et produit des rapports contre lui. Mais cela n’a rien servi.

A ses dires, l’une des choses qui compliquent le travail de l’OCS, c’est le manque de collaboration entre les différents corps. Il dit ne pas comprendre que quelqu’un qui a perdu la qualité et la caution morale d’intégrité pour mener à bien sa mission puisse se retrouver à la tête d’une brigade chargée de lutter contre les stupéfiants. Mais, le Directeur estime que cela relève de la police.

Il a estimé que le nommé Mamoutou Togola n’est pas le seul. Un autre, répondant au nom de Moussa H. Touré, qui dirigeait la brigade au niveau de l’aéroport de Bamako, a également été remercié pour les mêmes raisons. Et de conclure qu’à chaque fois que des cas pareils se présentent, il prend ses responsabilités. Aux autres unités de prendre les leurs.

La Rédaction

Source: Le Prétoire

Commentez avec facebook

Comments are now closed for this entry

Coup d'gueule

Rokia Traoré à propos de l’insalubrité à Bamako : « Que chacun nettoie devant sa maison ! »

« Je vis à Bamako, mes enfants vont à l'école à Bamako. La différence entre vous et moi c'est que j'ai de l'ambition pour Bamako, Je m'aime en tant qu'africaine et malienne. Je ne vois pas pourquoi la propreté devrait être exclusivement blanche ou européenne. Nous étions propres avant de rencontrer les blancs je crois.

Lire la suite

Blog

 Complicité Algero-Française !

Peut-on avoir une réunion de haut niveau à Alger réunissant autour du Ministre Algérien des Affaires Etrangères les plus hauts fonctionnaires et militaires français pour évoquer la situation au nord du Mali sans les gouvernants Maliens ? Il y a certes une complicité algero-française sur le dos du Mali, mais pas pour le même but. Les gouvernants maliens, comme toujours, semblent être incompétents et inadaptés à la situation qui prévaut actuellement. Le fait que l’ordre du jour ait été consacré au processus de paix sans la participation du Mali laisse la place à la suspicion.

Lire la suite

Youssouf Maïga, PDG de l’OPAM

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La Cour de Récré à l'ONU

20 Septembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] «La RCA a besoin de la Communauté internationale»

21 Septembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2017