Vendredi 20 Avril 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Conférence d’Entente Nationale: Les per diem motivateurs…

Si la Conférence d’Entente Nationale avait pour objectif de réunir autour de la table les Maliens pour parler de paix, d’unité et de réconciliation nationale, elle a aussi permis à certains de se frotter les mains grâce aux per diem qui leur ont été versés. Ainsi, les 90 membres des deux délégations de la CMA et de la Plateforme auront perçu chacun au moins 500.000 F CFA. Soit 45.000.000 de nos francs.

La Conférence d’Entente Nationale qui s’est déroulée au Palais de la culture du 27 mars au 2 avril dernier livre certains de ses secrets. Ainsi, au chapitre des per diem, les participants ont été très gâtés. Surtout ceux des principaux groupes armés que sont la CMA et la Plateforme, représentés à la CEN par au moins 90 personnes soit une délégation de 45 personnes chacune. Ce sont donc au total 45.000.000 de F CFA soit 22.500.000 F CFA par délégation.

Chacune des 90 participants ont perçu 500.000 F CFA. Quant aux participants ordinaires, ils ont perçu en tout 63.000.000 FCFA.

 Il s’agit de 210.000 F CFA par participant et 100.000 F CFA pour les médias audiovisuels. C’est la presse écrite nationale qui arrive dernière place avec 50.000 F CFA par journalistes dûment accrédités pour avoir couvert une semaine d’activités.

Amaye Maki

Source: Le Point

Commentez avec facebook

Comments are now closed for this entry

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Présidentielle 2018 : l’Interview de la Semaine

Coup d'gueule

« Choguel Kokala Maïga est complice dans le massacre de 200 enfants du Mali le 26 mars 1991 », Dixit Aguibou Koné, ancien de l’AEEM et candidat à la présidentielle 2018

« Choguel Maïga ? Un complice passif des massacres qui doit sa liberté au choix de la réconciliation nationale décidée après le 26 mars; car trop de gens étaient mouillés dans le massacre des enfants du Mali : plus de 200 morts en 4 jours, des milliers de blessés.

Lire la suite

Blog

« Si nous disons la vérité en faisant preuve d'humilité et de bon sens, le Mali va se redresser »

La classe politique dirigeante depuis 1960 y compris Moussa Traoré lui même est celle formée par l'USRDA. Que l'ADEMA et ses partis fils aient imposé une culture de parti unique de fait, ne doit étonner personne, pas plus que leur corruption.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Candidat sans casier

19 Avril


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Appels sur l'Actualité à Bouaké

19 Avril

© Dépêches du Mali 2012 - 2018