Lundi 21 Mai 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

ORTM : Des innovations majeures dans les grilles des programmes 2017

Il s’agit entre autres du volume horaire hebdomadaire de diffusion à la télévision qui passe de 126 heures à 140 heures, avec l’ouverture de l’antenne à 06 heures, et la fermeture à 02 heures.

Le programme d’activités 2017 de l’Office de radio et Télévision du Mali, qui vient de réussir avec brio la couverture médiatique du sommet Afrique France, enregistre de nombreuses innovations et participe à l’atteinte des objectifs stratégiques du projet managérial de l’ORTM et de la lettre de mission adressée au DG par la tutelle.

L’information a été révélée lors des deux sessions couplées du conseil d’administration tenu le mardi 14 mars au ministère de l’Economie numérique et de la communication sous la présidence du chef du département Me Mountaga Talle en présence du DG de l’ORTM, Sidiki N’Fa Konaté et de l’ensemble des administrateurs.

L’Office de radio et Télévision du Mali a couplé deux sessions (les 38ème et 39ème sessions de son conseil d’administration dans un contexte décisif dans l’évolution de l’office de Radiotélévision du Mali qui remplace désormais l’Office de radiodiffusion télévision du Mali avec la création de la Société malienne de transmission et de diffusion qui s’occupera des missions de diffusion dévolues à l’ex-ORTM, conformément aux lois N°044 et 046 du 30 novembre 2015.

La 38ème session est consacrée essentiellement à l’examen et l’adoption du procès verbal de la 37 session ordinaire, le contrôle des taches issues de cette session et le rapport d’activités 2015. La 39ème session est consacrée à l’examen et à l’adoption du projet de programmer d’activités 2017 de l’ORTM, les projets de grilles radio et télévision 2017 et enfin au projet de budget programmes 2017.

Conformément aux ambitions affichées, le budget prévisionnel de l’ORTM pour l’année 2017 s’élève à 10 130 875 000 FCFA dont 43% environ pour les ressources propres estimées à 4 400 000 000 FCFA et sont restées au même niveau qu’en 2016 et 57%pour la subvention de l’Etat, soit 5 730 875 000 F, consacrée au budget de fonctionnement.

Ainsi, l’année qui démarre enregistre de nombreuses innovations dans les grilles de l’ORTM. A la télévision, le volume horaire hebdomadaire de diffusion passe de 126 heures à 140 heures, avec l’ouverture de l’antenne à 06 heures, et la fermeture à 02 heures. L’accent sera mis sur la promotion des langues nationales, avec l’apparition d’un journal en bamanan immédiatement après le JT de 20 heures.

La deuxième chaine (TM2) elle, passe de 16 heures de diffusion par jour à 14 heures sur 24 ; soit 168 heures par semaine.

S’agissant de la radio nationale, elle aussi passe de 18 heures de diffusion par jour à 24 sur 24, soit 168 heures par semaine. Là, l’accent sera mis sur les émissions interactives et la rediffusion de certains programmes appréciés du public

Une innovation à la radio rurale. Les populations auront droit à l’émission « Poi kan poi », délocalisée de même que l’institution d’une nuit de la radio rurale. Tandis qu’à la Chaine 2, le forum des communes, sera un espace d’échange et de dialogue en direct entre élus et citoyens sur la conduite de la chose publique.

Ces grilles, selon la direction de l’ORTM, reflètent la volonté de mettre l’accent sur les sujets majeurs qui intéressent la nation malienne dans un contexte de mise en œuvre de » l’Accord de paix et de la réconciliation. Elles reflètent également la volonté de répondre aux préoccupations de tous les publics en restant à leur écoute avec « la passion du service public ».

Daniel KOURIBA

Source: 22 Septembre  

Commentez avec facebook

Comments are now closed for this entry

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Présidentielle 2018 : l’Interview de la Semaine

Coup d'gueule

« Au Mali, on sait plus dénoncer la corruption que de la combattre…», dixit Mamadou Ismaïla Konaté, ancien ministre de la Justice

« Au Mali, on sait plus dénoncer la corruption que de la combattre ou de lui résister. Beaucoup vivent de ses fruits ou du bénéfice de ses produits aussi nocifs que mortels que le Sida. Si rien n’est fait par contre, on sera obligé de tout faire pour en guérir sinon en mourir »

Blog

« Cultivez vos propres champs ! », dixit le Pr Clément Dembélé

« Jeunes maliens, Je vous vois un jour tous ensemble dans « le parti du peuple malien » au lieu de vous diviser pour des gens qui n’ont rien donné autre que la désuétude politicienne dans ce pays.

Ne soyez pas porteurs de témoin de cette déception dont vous en êtes victime. Cultivez vos propres champs!!!

Lire la suite

Présidentielle 2018 : La Voix de la Société Civile

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Lettre à M. Ebola

18 Mai


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

18 Mai

© Dépêches du Mali 2012 - 2018