Vendredi 20 Avril 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Comité de Suivi de l’Accord: La 16ème session prévue les 27 et 28 mars prochains à Bamako

Hier, jeudi 16 mars 2017, la porte-parole de la Minusma (Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali), Radhia Achouri était face à la presse pour évoquer les différentes activités réalisées récemment par la mission Onusienne au Mali.

Au cours de ce point de presse hebdomadaire, Radhia Achouri a fait savoir que les travaux de la 16ème session du comité de suivi de l’accord pour la paix se dérouleront au CRES de Badalabougou (Bamako), les 27 et 28 mars 2017. Par ailleurs, elle a signalé que le Secrétaire général adjoint pour les opérations de maintien de la paix, Hervé Ladsous, effectuera une visite au Mali à la fin de cette semaine.

Après avoir mis l’accent sur le report sine-die de l’installation des autorités intérimaires à Tombouctou et Taoudenit, la conférencière a indiqué que l’Unité médiation continue à apporter son appui aux parties signataires de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali, issu du processus d’Alger. « Retenez que les travaux de la 16ème session du comité de suivi de l’Accord pour la paix se dérouleront au CRES, Bamako, les 27 et 28 mars 2017 », a-t-elle précisé.

Au niveau du MOC, le Mécanisme opérationnel de coordination, Radhia Achouri a fait savoir que les patrouilles se déroulent normalement dans la ville de Gao, notamment aux fins de la sécurisation des établissements de l’Etat. Le 9 mars, dit-elle, les contingents allemands et néerlandais ont fait un don au camp du MOC de Gao, notamment 200 lits, des tentes, des couvertures, de l’équipement culinaire et des abris pour les armes.

A l’en croire, la prochaine réunion de la CTS (la Commission technique de sécurité) est prévue du 22 au 23 mars 2017 à Bamako, sous la présidence du Commandant de la force par intérim de la MINUSMA. Concernant les opérations effectuées récemment par la Minusma, la porte-parole a rappelé que l’opération Amber, dans la région de Kidal s’est déroulée du 4 au 14 mars. «Cette mission générale visait à mener des actions décentralisées pour sécuriser les principaux axes logistiques et redonner confiance à la population grâce à une action civilo-militaire intégrée. Cette opération qui a couvert les zones de Tessalit, Aguelhoc et Kidal, a permis d’interagir avec les populations des villages reculés, et d’évaluer les besoins des populations. Plus de 400 personnes ont été impliquées, notamment des bataillons d’infanterie tchadiens et guinéens et des forces spéciales », a-t-elle dit.

A ses dires, depuis le déploiement de la MINUSMA en 2013, 221 rojets à impact rapide ont été finalisés et 30 sont en cours d’exécution et de finalisation avec un budget total de 11,9 millions de USD (plus de 5 milliards de FCFA). Avant d’ajouter que ces projets couvrent les secteurs de la sécurité, de la justice, des infrastructures publiques, de l’agriculture, de la santé, de l’information publique, de l’éducation, de l’eau, de l’artisanat, de la culture, des sports, de la gestion de conflit, de la gestion des déchets, et des droits de l’Homme. « Avant la fin de ses fonctions en tant que Secrétaire-Général Adjoint pour les opérations de maintien de la paix, M. Hervé Ladsous effectuera une visite au Mali à la fin de cette semaine.

Il aura des rencontres avec le Chef de l’Etat, S.E.M Ibrahim Boubacar Keita ainsi que des membres du gouvernement malien. M. Ladsous aura également des rencontres avec les responsables de la MINUSMA et des Agences, Fonds et Programmes des NATIONS Unies opérant au Mali et autres partenaires internationaux. A noter que M. Jean-Pierre Lacroix lui succèdera à compter du 1er Avril prochain à la tête du Département des Operations de Maintien de la Paix de l’ONU », a conclu Radhia Achouri.

Aguibou Sogodogo

Source : Le Republicain  17/03/17

Commentez avec facebook

Comments are now closed for this entry

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Présidentielle 2018 : l’Interview de la Semaine

Coup d'gueule

« Choguel Kokala Maïga est complice dans le massacre de 200 enfants du Mali le 26 mars 1991 », Dixit Aguibou Koné, ancien de l’AEEM et candidat à la présidentielle 2018

« Choguel Maïga ? Un complice passif des massacres qui doit sa liberté au choix de la réconciliation nationale décidée après le 26 mars; car trop de gens étaient mouillés dans le massacre des enfants du Mali : plus de 200 morts en 4 jours, des milliers de blessés.

Lire la suite

Blog

« Si nous disons la vérité en faisant preuve d'humilité et de bon sens, le Mali va se redresser »

La classe politique dirigeante depuis 1960 y compris Moussa Traoré lui même est celle formée par l'USRDA. Que l'ADEMA et ses partis fils aient imposé une culture de parti unique de fait, ne doit étonner personne, pas plus que leur corruption.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Candidat sans casier

19 Avril


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Appels sur l'Actualité à Bouaké

19 Avril

© Dépêches du Mali 2012 - 2018