Mardi 28 Mars 2017

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Douentza : enlèvement de véhicule d’une entreprise de Tilemsi technologie

Le véhicule 4×4 d’une entreprise de Tilemsi technologie a été enlevé le mardi soir 14 mars 2017 à Petaka, localité située à 11 kilomètres de Douentza. Selon les sources locales, les assaillants au nombre de six personnes sont arrivés à bord de trois motos et auraient kidnappé le chauffeur avant de le relâcher quelques heures plus tard.

ANSONGO : la jeunesse de Dioulabougou proteste contre la vente de leur terrain de football

La jeunesse de Dioulabougou à Ansongo proteste contre la vente de leur terrain de football. Elle a organisé hier matin une marche pacifique devant la mairie de la ville. Pour les manifestants, ce terrain reste le seul espace de sport et divertissement pour les jeunes du quartier. Quant aux autorités municipales, elles ont fait savoir que le lot n’était pas destiné au sport, mais à l’habitation.

BANAMBA : formation sur la gestion et conservation du sésame

Des femmes issues de 18 coopératives de productrices de sésame ont débuté mardi une formation sur la gestion et conservation du sésame à Banamba. Cet exercice était axé sur la fabrication de produit dérivé du sésame comme huile, le savon, les croquettes et la patte de sésame. Cette session de 2 jours a été financée par le projet BENE YIRIWA.

A PROPOS DE LA CONFERENCE D’ENTENTE NATIONALE

ILS ONT DIT

Soumaïla Cissé, chef de file de l’opposition politique

« Cette conférence, émanation de l’accord de paix d’Alger peut-elle atteindre ses objectifs si aucun rapport d’aucun observateur indépendant n’a jamais été rendu public conformément à l’article 63 qui stipule entre autres qu’un rapport exhaustif faisant le point de l’exécution des engagements sera rendu public tous les quatre mois. Au moment où la crise sécuritaire s’aggrave de jour en jour, où les engagements n’ont pas été tenus et où aucun délai n’est respecté, l’opposition politique émet de sérieuses réserves quant à la pertinence et à l’opportunité de l’organisation d’une telle conférence »

Source: L'Indicateur du Renouveau

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Blog

GAO PLEURE PLEURE ET PLEURE

Dans ce récital poétique au relent mélancolique, Niaré Fatoumata Keïta égrène sa détresse. La poétesse, co-auteure de la « plusique », pleure Gao qui poursuit son décompte macabre au lendemain de l’attentat perpétré contre le Mécanisme opérationnel de coordination (MOC).

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Les assises au Gondwana

28 Mars


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

 [Vos réactions] Où en est le processus de paix au Mali ?

28 Mars

© Dépêches du Mali 2012 - 2017