Mardi 12 Décembre 2017

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Conférence d’entente nationale : Les consultations régionales de Bamako en cours

En prélude de la conférence d’entente nationale qui doit se tenir durant ce mois de mars, les consultations régionales de Bamako, organisées, par la commission préparatoire, ont débuté hier mardi 14 mars 2017 au gouvernorat du district et prendront fin ce mercredi 15 mars 2017.

L’objectif de cette consultation régionale de deux jours, est d’informer, sensibiliser et de recueillir les attentes des citoyens pour la conférence d’entente nationale. La cérémonie d’ouverture des travaux était présidée par le directeur de cabinet du gouverneur du district de Bamako, Dramane Tangara en présence de Mme Berthé Mariétou Macalou, membre de la commission préparatoire de la conférence d’entente nationale et de nombreuses autres personnalités. A l’issue de cette conférence d’entente nationale, il y aura l’élaboration d’une charte pour la paix au Mali.

Après les mots de bienvenue du représentant du maire de la commune IV du district de Bamako, Mme Berthé Mariétou Macalou, membre de la commission préparatoire de la conférence d’entente nationale, a fait savoir que l’objectif de ces deux jours de travaux est d’informer, sensibiliser et de recueillir les attentes des citoyens pour la conférence d’entente nationale. Avant de souligner qu’au terme de cette conférence d’entente nationale, il y aura l’élaboration d’une charte pour la paix au Mali. Quant au directeur de cabinet du gouverneur du district de Bamako, Dramane Tangara, après l’étape des autres régions du Mali, l’honneur échoit au District de Bamako d’accueillir sa conférence régionale dans le cadre des préparatifs de la Conférence d’Entente Nationale prévue ce mois- ci à Bamako. « A titre de rappel, notre pays a été durement éprouvé à la suite des évènements de 2012 qui ont mis en mal, son unité et son intégrité territoriale.

Après cet épisode douloureux de son histoire, il s’est agit d’explorer les voies et moyens pour rétablir la paix et reconstruire l’unité nationale. C’est dans ce contexte que la signature de l’accord de paix et de réconciliation est intervenue le 15 Mai 2015 à Bamako, après de multiples et complexes négociations à Alger sous l’Egide de la Communauté Internationale », a-t-il rappelé. Selon lui, cet accord qui constitue le socle pour la reconstruction de la paix au Mali, renferme une disposition consacrée à l’organisation de la conférence d’entente nationale dont l’objectif global est d’instaurer un débat approfondi et inclusif entre toutes les composantes de la nation malienne sur les causes profondes du conflit ayant affaiblies le pays depuis 2012, sur les questions relatives à l’Azawad, à l’adoption d’une charte pour la paix, à l’unité et la réconciliation, et sur les aspects de la mise en œuvre de l’accord de paix et de réconciliation notamment les autorités intérimaires.

En outre, il a indiqué que la conférence d’entente nationale fera un inventaire des problèmes, des besoins, des revendications et abordera la modification de la constitution pour prendre en compte certaines dispositions de l’accord. A terme, dit-il, elle contribuera à la cohésion nationale et à la consolidation de l’intégrité territoriale. Enfin, le directeur de cabinet du gouverneur du district de Bamako, Dramane Tangara a signalé que cette conférence d’entente nationale regroupera toutes les composantes de la Nation à Bamako.

Aguibou Sogodogo

Source : Le Républicain 15 Mar 2017

 

Commentez avec facebook

Comments are now closed for this entry

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

 IBK à propos de l’argent : "je ne suis pas un homme d'argent et les Maliens le savent »

«  J'ai été le plus pauvre des principaux candidats à l'élection de 2013 et je ne suis pas devenu le plus riche des présidents...Le montant de souveraineté dont je dispose est ridicule...Je pioche dans mes réserves personnelles pour financer des activités sociales. Je déclare mes biens chaque année et je viens de contracter un prêt pour construire une maison...Mon modeste compte (à l'étranger) à l'agence parisienne de la BMCE est débiteur de 137 euros… ». 

Blog

 Paradis fiscaux : quatre pays de l'Union européenne méritent d'être sur liste noire, selon Oxfam

http://depechesdumali.com/blog/paradis-fiscaux-quatre-pays-de-lunion-europeenne-meritent-detre-sur-liste-noire-selon-oxfam/

Alors que la Commission européenne doit dévoiler sa liste noire des paradis fiscaux le 5 décembre, l'ONG prend Bruxelles de court et énumère ce mardi les 35 pays, hors-Union européenne, qui mériteraient d'y figurer.

Après les "SwissLeaks", les "LuxLeaks" et les "Panama Papers"... les révélations récentes des "Paradise Papers" - sur les pratiques d'optimisation (parfois de fraude) fiscale des grandes entreprises et fortunes de ce monde - exercent une pression supplémentaire sur les décideurs politiques. A ce titre, la Commission européenne, désireuse de frapper "au portefeuilles" les fraudeurs, doit dévoiler le 5 décembre sa liste noire des paradis fiscaux.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La santé de Président-Fondateur

11 Décembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Vos questions d'actualité

11 Décembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2017