Mardi 20 Octobre 2020
Banniere SAma Money

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Affaire Sidiki Diabaté : Une plainte contre l’artiste malien

L’affaire Sidiki Diabaté est loin de connaître son épilogue. Vendredi 18 septembre 2020, une plainte a été déposée à son encontre par son ex compagne,  Mama Sow, à travers des associations de défense de violences basées sur le genre.

Cette dénonciation faite au niveau du Parquet du Tribunal de Grande Instance de la Commune III reproche à Sidiki Diabaté tout un chapelet d’infractions des faits de « coups et blessures volontaires, séquestration, interruption volontaire de grossesse (IVG) ».

Par conséquent, ce nouveau développement que connaît cette affaire de « violences physiques » imputée à l’artiste risque de donner un coup dur à sa carrière qui est à son summum. Et l’artiste a déjà commencé à encaisser les coups. Les conséquences ne se sont pas fait du tout attendre. Aussitôt que l’affaire s’est ébruitée, le jeune griot est retiré de la liste des nominés pour le célèbre trophée d’African music magazine awards (AFRIMMA) où il était triplement nominé.

Les organisateurs s’en expliquent : « en raison d’énormes polémiques sur d’éventuelles violences physiques sur sa compagne Mama Sow ». S’il faut croire les informations, d’autres partenaires auraient aussi mis fin à leur contrat de collaboration.

Sur les réseaux sociaux au Mali, l’artiste fait l’objet de vives critiques portant sur des violences physiques commises sur une jeune femme qui partageait sa vie depuis des années. Sur la vidéo postée et qui est même devenue virale, l’on voit une jeune femme de teint clair du nom de Mariam Sow alias « Mama sita », le corps couvert d’hématomes et de brûlures.

La vidéo a suscité des commentaires d’internautes déçus du comportement indigne du jeune artiste. Également suscité étonnement et indignation de la part de nombreux fans à travers le globe. Les accusations sont confirmées par la victime elle même dans une autre vidéo postée sur Facebook dans laquelle elle menaçait de porter plainte contre le chanteur.

T. CAMARA

Source : l’Essor

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Édito : IBK, une ambition manquée pour le Mali ?

Quelle action imprimer désormais à la marche de l'État ?

Le Mali, en pièces détachées, les positions se cristallisent, la gouvernance orageuse et le peuple meurtri. L'urgence, c'est de sauver la patrie en danger. Tout le reste n'est que littérature. 

Lire la suite

Ecoutez

« DIS ! » Le Débat Interactif du Soir

Thème : Comment mettre fin aux problèmes de l’AEEM ?

15 Octobre


JÒ KÓNO

 

Réécoutez votre émission de débat politique en bambara.

Dans JÒ KÓNO, Moussa Timbiné reçoit M. Abdoul Niang et M. Abdoulaye Keïta .

13 Octobre

© Dépêches du Mali 2012 - 2020