Salimata Traoré : Qui est l’étudiante-députée ?

Publié le 06 mai
Source : Mali Tribune

Les résultats définitifs du 2e tour des élections législatives ont été proclamés par la Cour constitutionnelle le jeudi 30 avril. Cette proclamation a levé le voile sur l’identité des 147 députés de l’Assemblée nationale parmi lesquels une étudiante de 26 ans.

Elue sur la liste Alliance RPM-Adéma-PASJ-ADP-Maliba dans la circonscription électorale de Ségou, Salimata Traoré devient la plus jeune députée de la 6e législature. Mali-Tribune a approché l’étudiante-parlementaire.

Outre la chute du bouillant opposant Oumar Mariko à Konlondiéba et la réélection in extremis du 1er vice-président de l’Assemblée nationale, Moussa Timbiné en Commune V du district de Bamako, l’élection de la candidate de l’Alliance Démocratique pour la Paix (ADP-Maliba) dans la circonscription électorale de Ségou a également fortement retenu l’attention à l’issue de ces élections.

Arrivés en première position lors du 1er tour du scrutin, Salimata Traoré et ses colistiers du RPM et de l’Adéma-PASJ ont confirmé au second tour avec 54 978 voix soit un taux de réussite de 54, 54 % pour occuper les 7 sièges de Ségou dans l’hémicycle pour 5 ans renouvelables.

Orpheline de père et de mère, Salimata Traoré, née en 1994 à Ségou, devient ainsi, à 26 ans, la benjamine de l’Assemblée nationale tout comme celle de sa défunte Maman disparue alors qu’elle n’avait qu’à peu près 8 ans. Militante engagée de l’ADP-Mali depuis sa création, celle qui vit chez son oncle paternel, Mamadou Traoré dit Baba Traoré, au quartier Bamanankin, n’était pas à son coup d’essai pour un poste électif sous les couleurs de l’ADP-Mali. Déjà en 2013, elle avait tenté les élections municipales sans succès. La 2e tentative a été donc la bonne. Une élection qui ne surprend guère la toute nouvelle députée. “J’étais confiante pour cette élection au regard du poids de notre Alliance à Ségou”, nous a-t-elle confié. A ses dires, sa confiance était d’autant plus forte qu’ADP-Maliba s’est engagée à donner à la jeunesse la place qu’elle mérite. Une volonté qui va de pair avec la promesse du président de la République de consacrer son mandat en cours à la jeunesse.

Après son élection à l’Assemblée nationale, Salimata Traoré compte bien jouer son rôle de parlementaire. Néanmoins, l’étudiante n’envisage pas non plus d’abandonner l’école.

Titulaire d’une licence en Comptabilité-Finances-Audit à l’Institut Universitaire de Formation Professionnelle de l’Université de Ségou, la jeune célibataire sans enfant compte également décrocher le Master pour achever son cursus universitaire. En attendant, elle est stagiaire à l’Hôpital de Ségou au service comptabilité.

Félicitée par le président du parti, Aliou Diallo qui lui a manifesté toute sa fierté, Salimata Traoré a par ailleurs invité les autres femmes à sortir de leur réserve et à croire en elles dans la construction de l’édifice commun.

Alassane Cissouma

Source: Mali Tribune

Commentez avec facebook