Lundi 28 Septembre 2020
Banniere SAma Money

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Kemi Seba : Après le Burkina Faso, l’activiste est persona non grata au Mali

Décidément, ces derniers jours, l’activiste panafricaniste Kemi Seba connaît beaucoup de difficultés. En décembre dernier, le franco-béninois a défrayé la chronique du côté du Burkina Faso, en effet, alors qu’il donnait une conférence à l’Université de Ouagadougou, Seba n’est pas passé par quatre chemins pour s’exprimer sur la gouvernance de certains chefs d’Etat africain.

Le leader de l’ONG Urgences Panafricanistes a affirmé que de nombreux présidents africains ne sont que des marionnettes à la solde de la France, il a par ailleurs qualifié Roch Marc Christian Kaboré, le président burkinabé de passoire politique.

Suite à ses propos, Kemi Seba fut interpellé par les autorités du pays des hommes intègres et placer en détention pour ses propos lors de sa conférence de presse. Son procès très médiatique a eu lieu il y a quelques semaines, finalement, l’activiste a écopé d’une amende de 200000 fcfa et de deux mois de prison avec sursis. De retour au Bénin, le jeune homme est resté droit dans ses bottes en livrant qu’il ne regrette absolument rien de ses propos tenus au Burkina Faso.

La présence de Seba au Mali dérange

Après son passage au Burkina Faso, Kemi Seba avait prévu de rallier le Mali ce mercredi 08 janvier pour organiser une manifestation pacifique contre le néocolonialisme français. Malheureusement pour lui, le leader d’Urgences Panafricanistes a vu son programme complètement chamboulé car il n’a pas été autorisé à prendre son vol pour le Mali, il lui a été interdit d’embarquer.

”Dans un direct depuis l’aéroport de Cotonou dans l’après-midi de ce mercredi 8 janvier 2020, Kemi Seba s’est montré furieux et dit avoir été interdit d’embarcation  par le personnel de l’aéroport pour son voyage sur le Mali. Selon sa déclaration, ce refus d’embarquement est lié à des instructions qui auraient été données par le gouvernement malien.” A rapporté des médias béninois.

Par Amos Traoré

Source: la nouvelle tribune

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Édito : IBK, une ambition manquée pour le Mali ?

Quelle action imprimer désormais à la marche de l'État ?

Le Mali, en pièces détachées, les positions se cristallisent, la gouvernance orageuse et le peuple meurtri. L'urgence, c'est de sauver la patrie en danger. Tout le reste n'est que littérature. 

Lire la suite

Ecoutez

« DIS ! » Le Débat Interactif du Soir

Thème : Faut-il donnez la primature au M5 RFP ?

24 Septembre


JÒ KÓNO

 

Réécoutez votre émission de débat politique en bambara.

Dans JÒ KÓNO, Moussa Timbiné reçoit Monsieur Tahirou Bah, membre du mouvement Espoir Mali Koura.

15 Septembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2020