Jeudi 20 Février 2020
Journée de l'emploi

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Kemi Seba : Après le Burkina Faso, l’activiste est persona non grata au Mali

Décidément, ces derniers jours, l’activiste panafricaniste Kemi Seba connaît beaucoup de difficultés. En décembre dernier, le franco-béninois a défrayé la chronique du côté du Burkina Faso, en effet, alors qu’il donnait une conférence à l’Université de Ouagadougou, Seba n’est pas passé par quatre chemins pour s’exprimer sur la gouvernance de certains chefs d’Etat africain.

Le leader de l’ONG Urgences Panafricanistes a affirmé que de nombreux présidents africains ne sont que des marionnettes à la solde de la France, il a par ailleurs qualifié Roch Marc Christian Kaboré, le président burkinabé de passoire politique.

Suite à ses propos, Kemi Seba fut interpellé par les autorités du pays des hommes intègres et placer en détention pour ses propos lors de sa conférence de presse. Son procès très médiatique a eu lieu il y a quelques semaines, finalement, l’activiste a écopé d’une amende de 200000 fcfa et de deux mois de prison avec sursis. De retour au Bénin, le jeune homme est resté droit dans ses bottes en livrant qu’il ne regrette absolument rien de ses propos tenus au Burkina Faso.

La présence de Seba au Mali dérange

Après son passage au Burkina Faso, Kemi Seba avait prévu de rallier le Mali ce mercredi 08 janvier pour organiser une manifestation pacifique contre le néocolonialisme français. Malheureusement pour lui, le leader d’Urgences Panafricanistes a vu son programme complètement chamboulé car il n’a pas été autorisé à prendre son vol pour le Mali, il lui a été interdit d’embarquer.

”Dans un direct depuis l’aéroport de Cotonou dans l’après-midi de ce mercredi 8 janvier 2020, Kemi Seba s’est montré furieux et dit avoir été interdit d’embarcation  par le personnel de l’aéroport pour son voyage sur le Mali. Selon sa déclaration, ce refus d’embarquement est lié à des instructions qui auraient été données par le gouvernement malien.” A rapporté des médias béninois.

Par Amos Traoré

Source: la nouvelle tribune

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Professeur Ahmadou Aly Mbaye, à propos de la fin du F CFA : « l’ECO a le mérite d’éjecter la France du système »

La date du 21 décembre 2019 sera historique pour les pays de la Zone CFA, qui vient de connaitre le second important changement dans son arrangement institutionnel, en 75 ans d’existence, après la non-moins historique dévaluation de 1994.

Lire la suite

Fin de la formation des jeunes communicateurs traditionnels

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La vie privée des prisonniers gondwanais

19 Février


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Quel engagement des États-Unis pour la sécurité au Sahel

19 Février

 

 

© Dépêches du Mali 2012 - 2020