Samedi 25 Janvier 2020
Banniere SAma Money

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Désigné l'Homme de l'année 2018 de Markala : Paul Ismaël Boro place son trophée sous le signe de la paix et de la réconciliation

L’ancien directeur général du Centre international de conférence de Bamako (CICB), Paul Ismaël Boro, membre du Front pour la sauvegarde de la démocratie (FSD) a été désigné l'Homme de l'année 2018 de Markala (Région de Ségou) par la population de ladite localité.

La cérémonie de remise de son trophée, organisée par les Radios de Markala, s’est tenue au terrain municipal de Markala, en présence de plusieurs personnalités dont le chef de file de l’opposition malienne, l’honorable Soumaïla Cissé qui était accompagné d’une forte délégation. Prenant la parole, le lauréat, Paul Ismaël Boro a placé son trophée sous le signe de la paix et de la réconciliation au Mali.

Selon les organisateurs de l’événement, pendant plusieurs mois, par des émissions radiophoniques, trois personnes dont l'honorable Yacouba Traoré, Ibrahim Gueye et Paul Ismaël Boro ont été mises en compétition. A les en croire, ce sont des appels téléphoniques de la population qui ont désigné Paul Ismaël Boro comme l'homme de l'année 2018. Selon eux, ce choix portait sur l'engagement personnel de l'homme sur le plan politique, culturel et social à Markala. Au cours de cette cérémonie de remise de trophée à Paul Ismaël Boro, plusieurs témoignages ont confirmé la justesse de ce choix. La présidente adjointe du réseau des femmes de Markala, Mme Diarra Adja Bintou Traoré a précisé que Paul Ismaël Boro a fait beaucoup de choses à Markala. Selon elle, Paul Ismaël Boro est l'une des rares personnalités de Markala qui passe bon nombre de son temps à Markala. Des jeunes ont aussi expliqué que c'est Paul Ismaël Boro qui a réanimé le festival Markalais qui était moribond depuis un certains temps. Ils ont saisi l’occasion pour dénombrer plusieurs actes posés par Paul Ismaël Boro. Présent à cette cérémonie de remise de trophée, le chef de file de l’opposition malienne, l’honorable Soumaïla Cissé a félicité Paul Ismaël Boro pour son engagement sans faille. « Paul Boro est un homme de parole et d'engagement. J'ai connu Paul lors des élections 2018 et malgré toutes les difficultés, cet homme n'a pas trahi sa parole et son engagement à mes côtés. Je ne peux que dire, merci Paul Boro » a laissé entendre le chef de file de l'Opposition, l'honorable Soumaïla Cissé. Prenant la parole devant un public acquis à sa cause, l’Homme de l’année 2018 de Markala, Paul Ismaël Boro a remercié l'ensemble des radios de Markala qui ont organisé l'événement. Avant de signaler qu’il place son trophée sous le signe de la paix et de la réconciliation. «Je dédie ce trophée obtenu à l'ensemble de la population de Markala », a déclaré Paul Ismaël Boro. Étaient présents parmi la forte délégation de Soumaïla Cissé, les avocats Me Hassane Barry, Me Demba Traoré, Alhousseini Landouré, Boubacar Yoro Maiga, Yeri Bocoum. On notait également la présence de Ibrahim Coulibaly dit Jack Bauer, Mme Nana Rosalie Sidibé et bien d’autres personnalités.

A .Sogodogo

Source: Le républicain

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Coup d'gueule

Charles Sanchez, coordinateur de la plateforme PPLAAF, à propos de CFI Medias qui, à travers une lettre adressée fin décembre 2019 au ministre béninois de la justice, a livré le journaliste Ignace Sossou à ses bourreaux. 

Lire la suite

Blog

Professeur Ahmadou Aly Mbaye, à propos de la fin du F CFA : « l’ECO a le mérite d’éjecter la France du système »

La date du 21 décembre 2019 sera historique pour les pays de la Zone CFA, qui vient de connaitre le second important changement dans son arrangement institutionnel, en 75 ans d’existence, après la non-moins historique dévaluation de 1994.

Lire la suite

Fin de la formation des jeunes communicateurs traditionnels

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

C'est dangereux de quitter le pouvoir

23 Janvier


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Émission Spéciale - RDC : l'An 1 de Tshisekedi

24 Janvier

© Dépêches du Mali 2012 - 2020