Samedi 24 Août 2019

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Magazine Kéwalé people : La liste des 50 jeunes les plus influents du Mali en 2018 dévoilée

En prélude à la sélection des 21 jeunes les plus influents du Mali qui seront récompensés à travers des trophées, le Magazine Kèwale People organisateur de de récompenses a rendu public en milieu de semaine une liste de 50 jeunes, lesquels seront départagés par nos compatriotes à travers un vote sur le net.

Cela fait environ 4 ans que le magazine Kèwale People fondé par Cheick Abbass Koïta organise une soirée de récompenses au cours de laquelle les 21 jeunes les plus influents du pays sont distingués après une présélection dans une liste plus large comportant une cinquantaine de personnalités du monde politique, économique, culturel et du showbiz. La publication tant attendue de cette première liste a été faite le jeudi 13 décembre dernier. Ainsi, dans le lot des cinquante personnalités de l’année 2018 dudit Magazine, on retrouve l’ancien Premier ministre Moussa Mara, le ministre de la Communication et de l’Economie numérique Arouna Modibo Touré, la ministre des Affaires étrangères Kamissa Camara, le ministre de la Sécurité intérieure le général Salif Traoré, le député de Ségou l’Honorable Abdoul Galil Mansour Haïdara, le jeune opérateur économique Mama Lah.

S’y ajoutent le prêcheur Chouala Bayaya Haïdara, le Directeur pays de Accountability Lab au Mali, Moussa Kondo, la présidente de l’Association des policières du Mali Zeinabou Walet Amidi, le patron de Africa Scène Abou Guittèye, le banquier Sidy Diallo, la présidente de l’association humanitaire Al Barka, Daraja Haïdara. Ce n’est pas tout, dans la liste on trouve aussi le nom du patron de Spirit, Sidy Dagnoko, du spiderman malien de Paris Mamoudou Gassama, du président de Mali Dambé en Marche Bouba Fané, de l’activiste Ras Bath, de l’animateur de Yeli Mady Konaté plus connu sous le nom de Yeli Fuzzo, la star des réseaux sociaux, Diaba Sora ….

Pour le patron du Magazine Kèwale People, c’est à l’issue du vote du public sur le site du Magazine que la liste des 21 jeunes les plus influents du Mali sera connue. Ceux-ci recevront des trophées dans divers domaines. Il faut rappeler que le trophée suprême de cette récompense sera le jeune le plus influent du pays qui sera connu au terme du vote.

Il sied de préciser que c’est en janvier 2019 que ces trophées seront remis aux heureux bénéficiaires dans un hôtel de la place. Au registre des innovations de cette année, les organisateurs sont à pied d’œuvre afin que l’événement soit diffusé en direct à la télévision nationale.

S’agissant du trophée du jeune le plus influent de l’année, cette récompense a été déjà remportée par le passé par l’ancien Premier ministre Moussa Mara, l’actuel ministre Arouna Modibo Touré (Pdg du Pmu Mali au moment de la récompense) et le jeune opérateur économique Mama Lah. Cependant, il faut préciser qu’il ya cette année de grands absents sur cette liste. Il s’agit de l’Honorable Karim Kéïta, du secrétaire général de la Présidence Ben Barka, du ministre des Finances Boubou Cissé, de la ministre Mme N’Diaye Ramatoulaye Diallo…   S’agissant des critères de choix pour être retenu parmi les nominés figurant sur cette liste, les organisateurs d’expliquer que ce n’est pas une affaire à marchander. “Il faut être seulement âgé de 18 à 49 ans, avoir soit une fonction importante ou un pouvoir d’influence… “ a précisé un membre de la commission d’organisation.

Kassoum THERA

Source: Aujourd'hui-Mali

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

 Dr Aboubacar Sidiki au ministre Malick Coulibaly : « bâtir une nouvelle justice à l’image d’un Etat sérieux. Il y va de votre crédibilité et de votre notoriété. 

« Cher Collègue, 

Je vous écris avec le visage d'un dieu Janus : l’un est admiratif et l’autre ne l’est pas. Il est admiratif puisque vous aviez par le passé pu faire tâche d’huile quand vous occupâtes le ministère de la justice sous la transition et initiâtes le projet de loi de lutte contre l’enrichissement illicite.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La transhumance politique [Rediffusion]

22 Août


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

 [Vos réactions] La Libre Antenne

23 Août

© Dépêches du Mali 2012 - 2019