Lundi 19 Août 2019

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Me Mamadou Ismaïla Konaté dans son dernier livre : « IBK ne semblait guère emballé de voir le procès Sanogo se dérouler»

Dans son livre « Justice en Afrique. Ce grand corps malade. Le cas du Mali », paru aux éditions La Sahélienne, l’avocat Me Mamadou Ismaïla Konaté revient sur le procès Amadou Haya Sanogo.

L’ancien garde des sceaux a consacré un chapitre intitulé « heurts et malheurs d’un procès de putschistes ». « Les consultations des archives m’a permis de savoir que ma prédécesseur avait pris les devants et saisi, elle aussi, les autorités hiérarchiques. J’en ai parlé au Président qui ne semblait guère emballé de voir ce procès se dérouler en la période envisagée », écrit le célèbre avocat.

Me Mamadou Ismaïla Konaté fait des confidences sur certains de ses collègues membres du gouvernement. « Finalement, après moult et moult péripéties, la date du 30 novembre 2016 a été retenue pour le procès. A l’arrivée de la date fatidique, les visages de mes collègues ministres se fermaient à mon passage et l’on me souriant de moins en moins. Certains me posaient des questions sur le caractère judicieux de l’ouverture d’un procès au regard de la situation du pays, etc », peut-on lire dans le livre.

Dans cet ouvrage de 166 pages, Me Konaté salue le courage et la droiture de l’ancien premier ministre Abdoulaye Idrissa Maïga, ministre de la défense au moment des faits pour son rôle crucial dans la comparution des témoins militaires à Sikasso. L’ex ministre de la justice n’est pas tendre avec le Président Ibrahim Boubacar Kéïta qui ne prenait plus ses coups de fil pendant ce procès stoppé le 8 décembre 2016. « Le téléphone portable du Président de la République ne répondait plus à mes appels, c’était un singe…. », nous apprend Me Konaté dans son livre.

Dily Kane

Source : Mali24

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

 Dr Aboubacar Sidiki au ministre Malick Coulibaly : « bâtir une nouvelle justice à l’image d’un Etat sérieux. Il y va de votre crédibilité et de votre notoriété. 

« Cher Collègue, 

Je vous écris avec le visage d'un dieu Janus : l’un est admiratif et l’autre ne l’est pas. Il est admiratif puisque vous aviez par le passé pu faire tâche d’huile quand vous occupâtes le ministère de la justice sous la transition et initiâtes le projet de loi de lutte contre l’enrichissement illicite.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Une nouvelle Constitution

19 Août


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

 [Vos réactions] Lutte contre les fausses nouvelles sur les réseaux sociaux

19 Août

© Dépêches du Mali 2012 - 2019