Vendredi 18 Janvier 2019

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Circulation routière : Un policier oblige une contrevenante à lui faire la bise en guise de compensation

La police malienne aura à subir toutes sortes de frustrations face à la mauvaise conduite et l’indiscipline totale de certains de ses agents dans l’exercice de leur fonction.

En effet, après l’élément sur le policier en faction faisant le thé au rond-point du monument de l’Indépendance que “Le Confident” avait traité dans une de ses parution la voici encore face à une autre dérive pouvant une fois de plus ternir l’image de la corporation.

Les faits

Le mercredi 10 octobre 2018 aux environs de 10 h des agents de la police étaient en contrôle de circulation routière à l’entrée gauche du pont des Martyrs. L’agent de police dont nous parlons ici était dans une équipe chargée des motocyclistes qui roulent sur la même voie que les voitures. Comme on a l’habitude de le voir, bon nombre de motocyclistes ne respectent pas cette règle surtout sur le pont.

En effet, vu que nos concitoyens sont moins respectueux des lois, les agents de la police avaient arrêté plusieurs motocyclistes, environ une quarantaine. Au lieu de conduire les engins au Groupement mobile de sécurité (GMS) pour le règlement des contractions légales, ils leur ont fait subir des rackets. En effet, chacun devait payer 5000 F CFA.

Dans la foulée, un des agents aurait fait une proposition assez embarrassante à une dame assez belle. “Madame pour que tu puisses avoir ta moto, il faudra que tu me donnes un bisou”, aurait-il dit. Cette dernière qui, selon des témoins, ressemblait à une femme mariée, ne s’est pas du tout gênée. Elle a embrassé publiquement le policier qui lui a tendu et sa clef et un billet de 1000 F CFA comme prix de carburant.

La personne qui nous a filé cette information dit avoir eu très mal d’avoir été témoin de cette scène indécente. En tout cas, la situation est assez grave et ternit l’image de la police nationale.

En espérant que la hiérarchie mènera des investigations pour punir sévèrement cet individu, nous rendons un vibrant hommage à tous les policiers qui exercent avec loyauté leur si beau métier.

Dôgnoumè Diarra

Source: LE CONFIDENT

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

« Prix Oumar Diallo » 3e édition

Presse (écrite/numérique) et radio

Termes de référence du concours – Modalités générales

Lire la suite

Coup d'gueule

Adame Ba Konaré, à propos de l’hécatombe perpétrée sur les Peuls : « La formidable cohésion a pris un grand coup et un tournant tragique »

Dans une publication, Pr Adame Ba Konaré, ancienne première dame et marraine de l’association Tabital Pulaaku internationale, dénonce les crimes perpétrés contre les communautés peules.

Pour moi, il s’agissait d’ancrer les communautés peules encore mieux dans des cadres étatiques soucieux d’harmonie sociale entre l’ensemble de leurs citoyens regroupés dans une communauté de destin.

Lire la suite

Blog

Lettre ouverte de Doumbi Fakoly à IBK : « La malédiction des Morts et des Vivants s’ébranle »

Ibrahima Boubacar Keïta le sais-tu ? La Spiritualité est la gestion du rapport du Monde Invisible au Monde Visible ; car les deux dimensions du temps et de l’espace sont imbriquées l’une dans l’autre ; tout événement dans l’une a des répercussions dans l’autre.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Président-Fondateur a décidé de s’adresser aux Gondwanais sur WhatsApp

17 Janvier 


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Ali Bongo: première sortie publique

17 Janvier

© Dépêches du Mali 2012 - 2019