Lundi 18 Février 2019
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Nuit de Bazin à Conakry : le styliste Cheick Ibrahim Thiam «Falilou Couture» se dévoile

La nuit du Bazin célébrée chaque année après la fête de tabaski a été délocalisée cette année à Conakry dans la capitale guinéenne.

Tenue le 25 août, à l’hôtel Sheraton, Cheick Ibrahim Thiam«Falilou couture» a une fois de plus séduit et convaincu le public.Il a la réputation d’avoir du goût par rapport à la mode. Grâce à lui, cet aspect s’est développé au fil du temps et a fini par conférer au Mali le statut de capitale de la mode du bazin.

Cheick Ibrahim Thiam s’est distingué du milieu à travers ses différentes créations.  Ce qui lui a valu le statut du meilleur styliste du Mali. Très sollicité de part et d’autre, il a invité spécialement  le Groupe Gagny Lah et B&T Communication pour participer à cette nuit du bazin à Conakry. Adepte du bon goût est un attribut pour définir le styliste qui, dans sa mise, a fini par se faire une place respectable en matière d’esthétique dans toute l’Afrique, l’Europe…

Il a su développer la mode à sa manière en y apportant sa touche de sensualité. Lors du défilé, il a séduit toute l’assistance à travers ses différentes collections de boubous qu’il a présentés. Sans aucun artifice, la simplicité et la modestie de ce styliste plein de charme et de classe, frappe et séduit d’emblée quiconque côtoie cette icône de la mode au Mali qui a les idées bien en place.

B DIABATE

Source: L'Indépendant

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

« Prix Oumar Diallo » 3e édition

Presse (écrite/numérique) et radio

Termes de référence du concours – Modalités générales

Lire la suite

Blog

Le Pape François à Abou Dhabi : « Non à la guerre, aux extrémismes et à l’utilisation du Nom de Dieu pour tuer ».

Le pape venait de prononcer son discours d’Abou Dhabi pour le sommet interreligieux pour la paix qu’il a conclu par la signature d’une « Déclaration sur la Fraternité humaine pour la paix mondiale et la coexistence commune » dans laquelle il est aussi question de liberté et de la dignité de la femme et des enfants.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La privilégite, la maladie des privilèges

15 Février 


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

15 Février

© Dépêches du Mali 2012 - 2019