Dimanche 21 Octobre 2018
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Mamoudou Gassama: un héros au Mali aussi

La présidence du Mali a salué «un digne et courageux fils du Mali». L'acte de bravoure de Mamoudou Gassama, qui a sauvé un enfant à Paris samedi 26 mai en escaladant la façade de son immeuble, est également commenté dans son pays d'origine, le Mali.

Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta a téléphoné à l'intéressé pour le féliciter. Sur le compte twitter de la présidence, IBK salue en Mamoudou Gassama « un digne et courageux fils du Mali ».

    Le Président #IBK salue en Mamoudou Gassama "un digne et courageux fils du #Mali. Sauver une vie au péril de la sienne n’est pas à la portée de tous. Mamoudou Gassama a pris ce risque, démontrant des valeurs de courage et d’humanisme qui honorent toute la nation. Bravo !"

      Presidence Mali (@PresidenceMali) 28 mai 2018

Les Maliens de la rue saluent aussi l'acte de Mamoudou Gassama. « Un héros » oui, mais surtout un homme qui n'a écouté que son instinct pour sauver un enfant.

L'une des femmes interrogées met en garde contre toute tentation de récupération politique. Une réserve partagée par Ousmane Diarra, président de l'Association malienne des expulsés (AME). « Il ne faut pas attendre de sauver un Français pour être naturalisé français », estime M. Diarra, interrogé par l'AFP. Tout en se déclarant «très fier» de son compatriote, il appelle à « revoir et changer la politique européenne sur la migration, et la politique française en particulier ».

Source : RFI

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Sory  Ibrahim Guindo, journaliste : « En réponse à la lettre circulaire du ministre des Finance, Boubou Cissé, ordonnant une rétention du salaire des magistrats grévistes, le syndicat des magistrats affirment une sombre affaire de 3,5 milliards CFA disparu à l'hôtel des Finances.

C'est maintenant que nos braves magistrats se sont souvenus de cette scabreuse affaire. Au Mali, chacun défend sa sauce. L'Etat vous paye pour lutter contre la corruption et la délinquance financière, vous vous taisez. Maintenant que l'on menace de vous couper les vivres, vous nous balancer ça ».

 

Blog

« Quand le pays sombre dans la politique politicienne, la démocratie se résume aux luttes électoralistes »

Une petite rétrospective sur la lutte des pères de l’Independence, et du vent de démocratie qui souffla sur l’Afrique dans les années 1990, fait constater aisément l’échec cuisant de toute la classe politique actuelle.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La transhumance politique

19 0ctobre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

19 Octobre

© Dépêches du Mali 2012 - 2018