Dimanche 24 Juin 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Côte d’Ivoire : DJ Arafat condamné à 12 mois de prison

La justice ivoirienne a rendu ce vendredi 25 mai 2018, son verdict dans l’affaire Marc Régis Naï. La star ivoirienne du coupé décalé, jugé pour acte de cybercriminalité, coups et blessures sur le jeune Régis Naï, a été condamné à 12 mois de prison.

Une lourde peine qui frappe en plein vol Beerus Sama qui devra également verser la somme de 20 millions de FCFA à la victime en guise de dommages et intérêts.

Alors qu’à sa dernière audience le parquet avait requis 12 mois de prison assortie d’une amende de 30 millions, la justice s’est montrée plus clémente pour ce qui concerne les dommages et intérêts et a suivi le réquisitoire du parquet pour la peine de prison.

Dès le prononcé du verdict, « un mandat d’arrêt à effet immédiat » a été lancé contre la star ivoirienne.

La page de ce procès est-elle définitivement tournée ? Arafat « l’invincible » et son conseil interjetteront-ils appel ? En attendant d’être situé sur la suite de cette affaire qui intervient après la condamnation de Nayanka Bell à 3 ans de prison, retenons que le verdict du tribunal de première instance du Plateau est un coup dur pour la carrière de l’artiste de 32 ans.

Source: apr-news

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Interview de Hamed Diane SEMEGA Haut Commissaire de l'OMVS

Coup d'gueule

Modibo Fofana, journaliste : « Le Mali souffre de cinq maux: l'obscurantisme, l'analphabétisme, l'opportunisme, le népotisme et le "situationnisme" »

Blog

 « Cheick Modibo Diarra et Moussa Mara, deux hommes politiquement maladroits »

« Cheick Modibo Diarra et Moussa Mara, deux combinaisons dangereuses pour le Mali » 

« On ne dirigera pas ce pays par tâtonnements. La scène politique actuelle au Mali, est balayée de toute force d’attraction idéologique ou de visions ou compétences politiques. Et prétentieusement, une alliance s’affiche avec deux hommes politiquement maladroits; Moussa Mara (un bilan et comportement d’incertitude à tout moment, même souvent populiste), et pire, maintenant Cheick Modibo Diarra (qui est tout sauf un bon stratège politique).

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Du foot tout le temps (rediffusion)

22 Juin


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

22 Juin

© Dépêches du Mali 2012 - 2018