Mercredi 23 Mai 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Gao : L’ex-Premier ministre Abdoulaye Idrissa Maïga appelle au rassemblement

Depuis son départ du gouvernement, c’est la première fois que l’ancien chef du gouvernement Abdoulaye Idrissa Maïga faisait une apparition publique. A Gao, il a prôné le rassemblement.

En déplacement à Gao, sa ville natale, Abdoulaye Idrissa Maïga a mené différentes activités, le lancement officiel de son nouveau livre “le Silence de l’oubli”, des appels pour prôner la paix et rassembler les partisans du Rassemblement pour le Mali (RPM).

Le livre en question est un cri de cœur pour le Nord. Une zone qui en plus d’être défavorisée par la nature fait face à une vague de crises. C’est pourquoi dans le livre, AIM évoque avec insistance les rébellions successives qui ont fait des ravages au sein des communautés du Nord. De long en large, l’ancien PM d’IBK fait cas de toutes les rébellions qui ont eu lieu au Mali et surtout leurs péripéties.

En profondeur, le deuxième tome du livre évoque également la détresse dans laquelle le Nord du Mali vit et l’importance que cette partie du territoire représente pour le Mali.

Parlant de paix et de cohésion dans la Cité des Askia, Abdoulaye Ibrahim Maïga a mis à contribution les notables, les chefs coutumiers avec lesquels il s’est fortement entretenu.

Pour intensifier son message, M. Maïga a eu des entretiens avec les chefs religieux, les femmes et les jeunes de la ville. Partout, l’ancien chef du gouvernement a insisté sur la paix et le vivre ensemble.

Avec les militants de son parti le RPM, Abdoulaye Idrissa Maïga a mis en avant le rassemblement. Passage obligé pour accompagner le chef de l’Etat à son deuxième mandat.

A.M. C.

Source : l’Indicateur du Renouveau

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Présidentielle 2018 : l’Interview de la Semaine

Coup d'gueule

« Au Mali, on sait plus dénoncer la corruption que de la combattre…», dixit Mamadou Ismaïla Konaté, ancien ministre de la Justice

« Au Mali, on sait plus dénoncer la corruption que de la combattre ou de lui résister. Beaucoup vivent de ses fruits ou du bénéfice de ses produits aussi nocifs que mortels que le Sida. Si rien n’est fait par contre, on sera obligé de tout faire pour en guérir sinon en mourir »

Blog

« Cultivez vos propres champs ! », dixit le Pr Clément Dembélé

« Jeunes maliens, Je vous vois un jour tous ensemble dans « le parti du peuple malien » au lieu de vous diviser pour des gens qui n’ont rien donné autre que la désuétude politicienne dans ce pays.

Ne soyez pas porteurs de témoin de cette déception dont vous en êtes victime. Cultivez vos propres champs!!!

Lire la suite

Présidentielle 2018 : La Voix de la Société Civile

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Le futur de Président-Fondateur

21 Mai


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Ramadan: la flambée des prix

22 Mai

© Dépêches du Mali 2012 - 2018