Vendredi 20 Avril 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Élection Présidentielle 2018 : Cheick Harouna Sankaré a déclaré sa candidature depuis la Haye

C’est à la maison de l’Humanité de la Haye ce mardi 10 avril à l’occasion du Hague Talks sur les Mecanismes traditionnels de résolution des conflits au Mali dont il était parmi les panelistes qu’il a fait l’annonce pas de manière officielle mais de haute voix, sa candidature pour briguer la magistrature suprême du Mali.

Oui, Cheick Harouna Sankaré, Maire de Ouenkoro et membre du Conseil des Collectivités Territoriales de l’UEMOA et non moins Président du Mouvement Pour l’Union des Maliens (MUM) est bien dans la course pour Koulouba 2018.

Pour rappel, l’Imam Sankaré était dans la délégation du Mali à la Haye pour participer à la rencontre, dénommée Hague Talks, qui traite cette année un thème sur les mécanismes traditionnels de résolution des conflits au Mali.

Lors de sa présentation, le président du MUM s’est prononcé sur les avantages de la justice coutumière, dite traditionnelle que les peuples du Mali utilisent pour régler leurs conflits. Selon l’iman Sankaré, les institutions étatiques connaissent des faiblesses et sont inadéquats pour apporter de la justice au peuple dans certaines zones du pays. Compte tenu de cette situation, on fait recours à des systèmes informels pour apporter la justice et la médiation pour gérer des conflits intracommunautaires, inter communautaires, notamment ceux entre Peuls et Dogons…

Dans son intervention il a dit ceci: ” Je serai candidat à l’élection présidentielle de juillet prochain, nous avions la capacité intellectuelle, morale… de gérer le Mali car le politique a failli à toutes ses missions régaliennes. J’ai prouvé toutes mes preuves de la bonne gouvernance à la Mairie de Ouenkoro en tant que maire…”

Dans les jours à venir, l’iman Cheick Harouna Sankaré sera investi par son mouvement (MUM) lors d’une grande manifestation dans un stade de la capitale.

Abdoul Momini Bokoum, depuis la Haye

Source: Le SURSAUT

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Présidentielle 2018 : l’Interview de la Semaine

Coup d'gueule

« Choguel Kokala Maïga est complice dans le massacre de 200 enfants du Mali le 26 mars 1991 », Dixit Aguibou Koné, ancien de l’AEEM et candidat à la présidentielle 2018

« Choguel Maïga ? Un complice passif des massacres qui doit sa liberté au choix de la réconciliation nationale décidée après le 26 mars; car trop de gens étaient mouillés dans le massacre des enfants du Mali : plus de 200 morts en 4 jours, des milliers de blessés.

Lire la suite

Blog

« Si nous disons la vérité en faisant preuve d'humilité et de bon sens, le Mali va se redresser »

La classe politique dirigeante depuis 1960 y compris Moussa Traoré lui même est celle formée par l'USRDA. Que l'ADEMA et ses partis fils aient imposé une culture de parti unique de fait, ne doit étonner personne, pas plus que leur corruption.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Candidat sans casier

19 Avril


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Appels sur l'Actualité à Bouaké

19 Avril

© Dépêches du Mali 2012 - 2018