Mercredi 19 Septembre 2018
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Gabon : Habib Sylla a renoncé à sa nationalité malienne depuis 1998

L’information a été révélée au grand public par le chroniquer Ras Bath lors de son émission cartes sur  table du mardi dernier. Dans une note dont nous avions reçu copie faite à Libreville le 25 juin 1998, par le premier conseiller de l’ambassadeur

L’information a été révélée au grand public par le chroniquer Ras Bath lors de son émission cartes sur  table du mardi dernier. Dans une note dont nous avions reçu copie faite à Libreville le 25 juin 1998, par le premier conseiller de l’ambassadeur, Monsieur Mamadou Togo, il est mentionné : « Attestation N°0012/98-AMG/

L’Ambassadeur du Mali au Gabon atteste par la présente que le dossier de renonciation à la nationalité Malienne de M. Habib SYLLA né le 15 Août 1952 à Nioro (SinthiouKawel) de Aly SYLLA et de Adama DIALLO a été transmis aux autorités compétentes Maliennes.

En foi de quoi la présente attestation est délivrée pour servir et valoir ce que de droit. »

Ce qui dénote que Habib SYALLA n’est plus Malien et ne mérite pas d’être le Président du Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur.

Les statuts du Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur en ses articles 10 et 11 spécifient qui est considéré Malien de l’Extérieur.

Chapitre I : Statut du Malien de l’Extérieur

Article 10 :   Au terme des présents Statuts, est Malien de l’Extérieur, tout ressortissant malien ayant une résidence permanente à l’extérieur depuis au moins six (6) mois, immatriculé au niveau d’une commission diplomatique  ou consulaire, détenteur de la carte d’identité consulaire et ou d’un titre de séjour en cours de validité du pays d’accueil.

Demeure malien de l’Extérieur tout citoyen malien de l’extérieur ayant séjourné à l’étranger un (01) an au moins ou de la diaspora et dont le retour volontaire ou forcé n’excède pas 2 ans.

De même, conserve la qualité de maliens de l’extérieur tout représentant du HCME dans une institution ou mandaté dans une structure ou autre organisation nationale/internationale jusqu’à l’expiration de son mandat ou de son contrat.

Chapitre II : Adhésion

Article 11 : Tout malien de l’extérieur a vocation d’être membre du HCME/CBME. La matérialisation du statut de malien de l’extérieur est consacrée par l’adhésion et la détention de la carte de membre du HCME à travers le CBME de son pays d’accueil.

Comment Habib a-t-il pu accéder au poste de président et se maintenir jusqu’à aujourd’hui alors qu’il n’est plus Malien ?

Le Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur est apolitique. Les textes de la structure sont clairs sur la question. Habib SYLLA en violation de toutes ces règles a promis à IBK  le soutien inconditionnel du Haut Conseil pour les élections présidentielles à venir. C’était lors d’une rencontre entre une délégation du Haut Conseil conduite par Habib SYLLA et le président de la République à Kououba. Ce qui a provoqué une vive tension chez les Maliens de la diaspora. Des associations ont même exigé la suspension de Habib Sylla.

Pauvre Mali !

KèlètiguiDanioko

Source: Le Pays

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Blog

Dougoukolo Alpha Oumar Ba-Konaré, Psychologue clinicien : « L’identité peule apparaît comme un épouvantail symbolisant la menace djihadiste. Pourtant, cette identité est bien trop hétérogène pour établir un lien aussi simple ».

Les Peuls focalisent actuellement l’attention du fait de l’instrumentalisation de certains d’entre eux par des groupes fondamentalistes tentant de s’implanter localement dans le Sahel.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

A la recherche des «biens mal acquis», patrimoine caché du Gondwana à Mbègue

18 Septembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Mali : l'opposition maintient la pression

18 Septembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2018