Dimanche 22 Avril 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Politique : Qui veut assassiner Ras Bath ?

« Il y a des agents qui sont recrutés à l’extérieur pour m’abattre avant les élections. Les commanditaires sont connus… ». C’est par ces propos que le chroniqueur Youssouf Mohamed Bathily alias Ras Bath a, lui-même, informé les auditeurs d’une radio de la capitale, au-delà l’opinion, d’un projet d’assassinat qui le vise.

Très explicite, Ras Bath pointe du doigt des membres de la famille présidentielle qui serait derrière un tel projet.

Des accusations suffisamment graves qui méritent des éclaircissements au moment où le Mali entre progressivement dans une période électorale qui risque d’être tendue.

CPI :

Un djihadiste malien à la barre…

Hassan Ag Abdoul Aziz Ag Mohamed Ag Mahmoud est accusé d’avoir participé notamment à la destruction de mausolées à Tombouctou et d’être responsable de viol et d’esclavage sexuel commis dans le contexte de mariages forcés.

Des accusations de torture pèsent également contre le jihadiste, qui a été remis à la CPI par les autorités maliennes, samedi dernier, et transféré au centre pénitentiaire de la Cour, à La Haye.

L’homme de 40 ans, qui aurait été membre d’Ansar Eddine et commissaire de la police islamique à Tombouctou, faisait l’objet d’un mandat d’arrêt pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité délivré par la CPI, le 27 mars.

Al Hassan est le deuxième jihadiste islamique à être jugée par la Cour internationale. La CPI avait condamné en 2016 un premier jihadiste malien, Ahmad Al Faqi Al Mahdi, à neuf ans de prison pour avoir également pris part à la démolition des mausolées protégés à Tombouctou en 2012. La décision sans précédent de l’unique tribunal permanent jugeant des crimes de guerre au monde avait été perçue comme un avertissement: la destruction du patrimoine de l’humanité ne restera pas impunie.

La Rédaction

Source: l'Aube

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Présidentielle 2018 : l’Interview de la Semaine

Coup d'gueule

« Choguel Kokala Maïga est complice dans le massacre de 200 enfants du Mali le 26 mars 1991 », Dixit Aguibou Koné, ancien de l’AEEM et candidat à la présidentielle 2018

« Choguel Maïga ? Un complice passif des massacres qui doit sa liberté au choix de la réconciliation nationale décidée après le 26 mars; car trop de gens étaient mouillés dans le massacre des enfants du Mali : plus de 200 morts en 4 jours, des milliers de blessés.

Lire la suite

Blog

« Si nous disons la vérité en faisant preuve d'humilité et de bon sens, le Mali va se redresser »

La classe politique dirigeante depuis 1960 y compris Moussa Traoré lui même est celle formée par l'USRDA. Que l'ADEMA et ses partis fils aient imposé une culture de parti unique de fait, ne doit étonner personne, pas plus que leur corruption.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

V comme faire le vide

20 Avril


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

20 Avril

© Dépêches du Mali 2012 - 2018