Dimanche 21 Octobre 2018
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

En congrès ce weekend : Le CDR de Ras Bath précise le profil du candidat à soutenir

Le  premier congrès ordinaire du Collectif pour la défense de la République (CDR) se tiendra les 24 et 25 mars 2018 au Carrefour des jeunes de Bamako.

Ça sera l’occasion pour Mohamed Youssouf Bathily dit Ras Bath et ses camarades de déterminer le profil du candidat à soutenir lors de la présidentielle du 29 juillet prochain.

Les responsables de ladite organisation étaient face à la presse, le mercredi 21 mars 2018, à la maison de la presse de Bamako, pour expliquer aux uns et aux autres les activités prévues durant l’événement.

La conférence de presse était animée par Mohamed Youssouf Bathily dit Ras Bath, porte-parole du CDR, en présence des autres membres du CDR comme Boubacar Yalkoué, Baradji Sadio et bien d’autres. Selon le conférencier, Ras Bath, au moins 300 délégués sont attendus à l’événement. Au cours du congrès, il y’aura des ateliers sur la santé, sur l’éducation, sur la sécurité, sur la justice, sur l’emploi, sur la politique économique, sur la gouvernance etc.

Au sortir du congrès, un manifeste du CDR sera proposé à la classe politique. Et le CDR soutiendra le candidat à l’élection présidentielle de juillet 2018 qui répond au profil, à la vision et au manifeste élaboré par les congressistes. «L’objectif du CDR n’est pas de prendre le pouvoir mais de contribuer au développement du pays…Le CDR prépare des candidats pour être à l’Assemblée nationale. Nous voulons changer la gouvernance du pays non pas par les armes mais par les élections », a souligné Ras bath.

Selon le porte-parole du CDR, Mohamed Youssouf Bathily dit Ras Bath, l’objectif de ce premier congrès ordinaire du Collectif pour la défense de la République est de prôner l’alternance politique, économique et sociologique au Mali. Avant de signaler que depuis deux mois, toutes les sections du CDR ont été invitées à faire le bilan de la situation du pays en termes de santé, de sécurité et dans d’autres domaines.

« Les 24 et 25 prochains, tous ces problèmes seront débattus. 80 personnes de l’extérieur prendront part à l’événement. Au total, 300 délégués du CDR sont attendus à ce premier congrès qui aura lieu au carrefour des jeunes de Bamako», a déclaré Ras Bath.

Aux dires du conférencier, le CDR soutiendra le candidat à l’élection présidentielle de juillet 2018 qui répond  au profil, à la vision et au manifeste élaboré par les congressistes. Et ce n’est pas tout, il faudrait que ce candidat donne la garantie d’appliquer le manifeste, souligne Ras Bath. Pour ce faire, il dira que le CDR et la classe politique vont échanger pour dégager ensemble  un projet de société.

Avec R

Source : L'Indicateur du Renouveau  23 Mar 2018

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Sory  Ibrahim Guindo, journaliste : « En réponse à la lettre circulaire du ministre des Finance, Boubou Cissé, ordonnant une rétention du salaire des magistrats grévistes, le syndicat des magistrats affirment une sombre affaire de 3,5 milliards CFA disparu à l'hôtel des Finances.

C'est maintenant que nos braves magistrats se sont souvenus de cette scabreuse affaire. Au Mali, chacun défend sa sauce. L'Etat vous paye pour lutter contre la corruption et la délinquance financière, vous vous taisez. Maintenant que l'on menace de vous couper les vivres, vous nous balancer ça ».

 

Blog

« Quand le pays sombre dans la politique politicienne, la démocratie se résume aux luttes électoralistes »

Une petite rétrospective sur la lutte des pères de l’Independence, et du vent de démocratie qui souffla sur l’Afrique dans les années 1990, fait constater aisément l’échec cuisant de toute la classe politique actuelle.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La transhumance politique

19 0ctobre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

19 Octobre

© Dépêches du Mali 2012 - 2018