Jeudi 18 Octobre 2018
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Cour d’Appel de Bamako : Adama Dramé terrasse Karim Keïta en appel

Le procès en appel introduit par les avocats de l’honorable Karim contre le Directeur de Publication du journal d’investigation ‘’Le Sphinx’’ vient de connaitre son épilogue. Le fils du Président de la République a encore perdu. La cour a confirmé la décision du tribunal de la commune III.

C’est hier que la cour d’Appel de Bamako a définitivement tranché le bras de fer judiciaire qui oppose notre confrère Adama Dramé au fiston national, Karim Keïta.

En effet suite à un article publié par le Sphinx faisant état de l’achat de l’hôtel ‘’Hirondelle’’ par Karim Keita à hauteur de milliard de nos francs, le fiston national, sur conseil de je ne sais qui, avait porté plainte contre le journal. Jugé au tribunal de la commune III en l’absence du plaignant, le tribunal avait tranché en la défaveur de Karim Keïta tout en rejetant la plainte avant même d’entrer dans le fond.

Non satisfait de sa défaite, Karim et ses avocats ont fait appel. Le dossier traine à ce niveau, cour d’appel,  depuis des mois. De renvoi en renvoi, après que Dramé ait fait plus de révélations un jour à la barre en l’absence de ses avocats, le dossier vient d’être clos hier lundi. Karim Keïta a été débouté ainsi donnant fin à cette chasse à l’homme.

Adama Dramé est celui-là, journaliste d’investigation, qui coupe le sommeil au régime. Il est au courant de presque tout et étale à tout moment les affaires scandaleuses des gouvernants. Ce qui fait qu’il est dans le viseur du régime.

Kèlètigui Danioko

Source: Le Pays

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Sory  Ibrahim Guindo, journaliste : « En réponse à la lettre circulaire du ministre des Finance, Boubou Cissé, ordonnant une rétention du salaire des magistrats grévistes, le syndicat des magistrats affirment une sombre affaire de 3,5 milliards CFA disparu à l'hôtel des Finances.

C'est maintenant que nos braves magistrats se sont souvenus de cette scabreuse affaire. Au Mali, chacun défend sa sauce. L'Etat vous paye pour lutter contre la corruption et la délinquance financière, vous vous taisez. Maintenant que l'on menace de vous couper les vivres, vous nous balancer ça ».

 

Blog

« Quand le pays sombre dans la politique politicienne, la démocratie se résume aux luttes électoralistes »

Une petite rétrospective sur la lutte des pères de l’Independence, et du vent de démocratie qui souffla sur l’Afrique dans les années 1990, fait constater aisément l’échec cuisant de toute la classe politique actuelle.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Les routes au Gondwana

18 0ctobre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Mali: un nouvel espoir de paix?

18 Octobre

© Dépêches du Mali 2012 - 2018