Dimanche 18 Août 2019

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Amadou Haïdara, le futur du Mali

Amadou Haïdara fait partie de la génération des moins de 17 ans qui a été finaliste du Championnat du monde de 2015 au Chili. Une campagne malienne qui a permis à ce jeune joueur de s’exporter vers le vieux continent.

L’ancien sociétaire du l’AS Real Bamako s’épanouit désormais au RB Salzbourg en Autriche.

A seulement 19 ans, Amadou Haïdara est devenu une des pierres angulaires du champion autrichien avec le RB Salzbourg. Qualifier pour les 16es de finale de la Ligue Europa, son dernier match de la phase de groupes se déroulera au stade Vélodrome face à l’Olympique de Marseille jeudi 7 décembre.

« Le championnat autrichien est idéal pour un jeune comme moi »

Une rencontre que le milieu de terrain ne prend pas à la légère: « On va à Marseille pour gagner », dit-il. Il ajoute : « Même si c’est un match difficile face à Marseille, on se doit de lutter pour la victoire. Si on gagne à Marseille, la confiance restera élevée et on en aura aussi besoin en championnat. Par contre, si on perd, ce que je ne souhaite pas, le moral peut en prendre un coup. Il ne faut pas minimiser l’effet d’une défaite. »

En 16es de finale de la Ligue Europa et en tête du championnat autrichien, Salzbourg fait un bon début de saison. Amadou Haïdara qui est arrivé lors de l’été 2016, est devenu indispensable après une saison d’adaptation où il a surtout joué avec l’équipe B. « Le championnat autrichien est idéal pour un jeune comme moi. Je me sens bien ici. J’essaye de m’améliorer à chaque match. Lors de l’intégration, je n’ai pas eu de mal, car il y avait déjà un Malien dans l’équipe, un grand frère, Diadié Samassékou, il m’a beaucoup aidé », avance l’international.

La CAN avec le Mali

L’aigle malien a profité de la bonne campagne de la sélection malienne des moins de 17 ans pour pouvoir s’exporter vers le vieux continent. Comme le Sénégalais Sadio Mané avant lui, il a choisi un championnat avec peu d’exposition médiatique. Sans aucun regret. « Tout a commencé lors du championnat du monde avec le Mali. J’ai fait une bonne Coupe du Monde et il y avait pas mal de propositions. Le RB Salzbourg s’est rapproché de mes dirigeants au Mali et ils m’ont proposé de venir visiter les installations. J’ai trouvé une équipe avec beaucoup de joueurs de mon âge. En rentrant, je me suis dit que je pouvais avoir une bonne expérience à Salzbourg. C’est une bonne adaptation au football européen, car ici j’ai du temps de jeu », assure le jeune malien.

Un choix de carrière qui lui a déjà permis de jouer avec la sélection A du Mali. Il reconnaît d’ailleurs que la génération de 2015, mais également celle de 2017, est déjà le futur des Aigles. Amadou Haïdara pense donc à la CAN 2019. « Je travaille pour représenter le Mali. La sélection, c’est une motivation. C’est très important de défendre son pays. Actuellement on a une nouvelle génération. Nous serons prêts pour la CAN 2019. Nous avons une bonne équipe, on va travailler dur pour obtenir notre qualification », affirme Amadou Haïdara.

Fan du Britannique Steven Gerrard, Amadou Haïdara espère être champion d’Autriche et aller le plus loin possible en Ligue Europa. En 23 matches avec Salzbourg cette saison, il a déjà marqué quatre buts. Un bon début pour un milieu.

Source : RFI 08/12/17

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

 Dr Aboubacar Sidiki au ministre Malick Coulibaly : « bâtir une nouvelle justice à l’image d’un Etat sérieux. Il y va de votre crédibilité et de votre notoriété. 

« Cher Collègue, 

Je vous écris avec le visage d'un dieu Janus : l’un est admiratif et l’autre ne l’est pas. Il est admiratif puisque vous aviez par le passé pu faire tâche d’huile quand vous occupâtes le ministère de la justice sous la transition et initiâtes le projet de loi de lutte contre l’enrichissement illicite.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

L'armée est la VAR de la révolution (rediffusion)

15 Août


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

 [Vos réactions] La Libre Antenne

16 Août

© Dépêches du Mali 2012 - 2019