Samedi 24 Février 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Le président du MUM, Cheick Harouna Sankaré à propos du mois de la solidarité et de lutte contre l’exclusion : « Que Dieu ne me donne aucun bonheur que je ne partagerais avec les autres »

Cheick Harouna Sankaré, guide spirituel, ambassadeur de la paix, non moins président du Mouvement pour l’Union des Maliens (M.U.M) a profité du dernier virage du mois de la solidarité pour confirmer sa générosité envers les personnes démunies.

C’était le 28 octobre dernier au siège du M.U.M. Etaient présent, les bénéficiaires, le président du réseau des personnes handicapées et le présentant du parrain du mois.

« Que Dieu ne me donne aucun  bonheur que je ne partagerais avec les autres », a introduit le généreux Cheick Harouna Sankaré pour dire combien l’esprit du partage est un principe primordial pour lui. Ces mots étaient concrétisés par la grande quantité de vivres et une somme d’argent. Il s’agit de 100 sacs de riz, 30 bidons d’huile et 500 000FCFApour les handicapés ; 40 sacs de riz, 10 bidons d’huile et 250 000FCFA pour l’orphelinat  de Baguinéda.

En outre,  le président des personnes handicapées a fait une doléance pour la construction et l’équipement d’un centre de métier pour les handicapés. La réponse du philanthrope du jour a été spontanée avec la remise d’un chèque de 5 000 000F CFA pour, selon lui, « apprendre et aider les personnes handicapées à pêcher ».

Par ailleurs, Cheick Tidiane Haïdara, fils et représentant du parrain du mois de la solidarité (le guide Cherif Ousmane Madani Haïdara) a salué et félicité le donateur pour son acte de solidarité. Selon lui, ce don n’est que la partie visible de l’iceberg de la bienfaisance du monsieur, et de témoigner que, ce qu’Harouna a donné à Haïdara comme soutien pour le parrainage en catimini est plus conséquent.

Harouna Sankaré a conclu en demandant aux Maliens de faire des bénédictions pour  le timonier, car selon lui, « celui qui veut le progrès de sa patrie bénit son président et ne peut le maudire, car la malédiction ne serait pas fatale que pour le président, elle le sera aussi pour le peuple ». Cet élan de solidarité et de patriotisme du président du MUM doit servir d’exemple.

Harouna Koné

Source: Mali-Horizon 

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Salif Sanogo, journaliste à BBC Afrique : « …Quoi qu’il en soit »

"Les gens ne sont ni raisonnables, ni logiques, ni généreux. Aime-les, quoiqu'il en soit.

Si tu agis bien, on va t'accuser de le faire avec arrière-pensée. Agis bien quoiqu'il en soit.

Lire la suite

Blog

Doing Business: « un scandale au cœur de la Banque Mondiale »

La démission fracassante de Paul Romer, chef économiste de la Banque Mondiale, suite à ses critiques portant sur le classement Doing Business, fragilise ce rapport qui fait autorité depuis quinze ans.

Lire la suite

« Prix Oumar Diallo » 2e édition

Prix Oumar Diallo, 2ème édition : Tous à La Gare ce jeudi 1er mars

La remise du Prix Oumar Diallo se déroulera ce jeudi 1er mars 2018 à 18h 30 à l’Espace culturel La Gare, sis au Centre commercial - en face de la gare ferroviaire de Bamako. 

Lire la suite

Interview : Ministre des Sports

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La Volonté du Peuple (Rediffusion)

23 Février


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Emission spéciale : développement du Sahel pour lutter contre le terrorisme

23 Février

© Dépêches du Mali 2012 - 2018